Grey Reverend : être présent, être soi-même.

J’ai découvert la chanson Fate mais plus particulièrement la musique de Grey Reverend en écoutant un épisode de This Is Us. Cette chanson se retrouve sur l’album A Hero’s Lie sorti en 2011.

Grey Reverend : Passionné et musicien

Grey Reverend est le nom d’artiste de l’auteur-compositeur L.D Brown. En 2009, il a été atteint de la maladie neurologique nommée dystonie focale (ou la crampe de l’écrivain) qui lui a donné de la difficulté à utiliser ses mains pour jouer de la guitare et écrire.

« He claims that music is one of the ‘purest’ ways to connect with people. »

– Grey Reverend

Il mentionne que la musique est l’un des moyens le plus pur pour connecter les personnes.

La musique de Grey Reverend

Le nouvel album de Grey Reverend se nomme To Be Here. Il fait de la musique folk. En écoutant l’album, vous découvrirez que Grey Reverend a une certaine facilité à raconter une histoire uniquement avec les paroles et la musique de ses chansons.

Le thème principal de l’album est la présence.

Les 11 chansons de l’album nous permettent de voir le thème de la présence sous plusieurs angles. Par exemple, dans la chanson So Many Demons, Il chante :

« Now, I’m drowing in my sorrow,

burning my tomorrows,

dying for a reason to live. »

-Grey Reverend

Alors, ce que j’en comprends c’est qu’il faut parfois s’éteindre petit à petit pour remonter la pente et faire face à nos difficultés pour mieux vivre. Aussi, dans The Smoke il dit :

« …now there’s tv’s in our pockets »

-Grey Reverend

En effet, la technologie prend une grande place dans nos vies. Son omniprésence fait que nous ne sommes pas 100% présents l’un pour l’autre. Où sont passées les relations où les téléphones intelligents n’étaient pas le centre d’attention?

De plus, sur l’album il y a la version acoustique de First Fires, la chanson où Grey Reverend a collaboré avec Bonobo.

Les chansons Find my Way, To Be Here, Altruistic Holiday et Sunday Soldiers sont mes chansons favorites sur l’album. Elles m’ont donné le même sentiment de calme et de sérénité que j’éprouve lorsque j’écoute Freudian de Daniel Caesar.

Enfin, To Be Here de L.B Brown mieux connu sous le nom de Grey Reverend nous emmène à penser au mot présence de différentes façons. Sa musique m’a menée à m’arrêter pour vivre le moment présent et apprécier la musique.

Source d’image : Mowno

Posted In,

Laisser un commentaire