Halsey: une connexion spéciale avec son public

La tournée Hopeless Fountain Kingdom de la chanteuse Halsey s’est arrêtée le 8 juillet dernier à Montréal. C’est la deuxième fois qu’elle fait un arrêt dans la métropole puisqu’en 2015, elle avait présenté son spectacle dans le cadre de la tournée BADLANDS. Donc, pour ce deuxième arrêt à Montréal, l’artiste américaine était accompagnée de deux artistes qui faisaient la première partie de son spectacle.

Première partie : 2 artistes avec un répertoire varié

La première était Ryan Playground, une DJ en provenance de Laval, Québec. Elle a commencé la soirée en jouant des pièces musicales diversifiées  comme Love$ick de Mura Masa x A$ap Rocky et Promiscious Girl de Nelly Furtado x Timbaland. Elle a également été piger des chansons des années 2000 comme Pass That Dutch de Missy Elliott et Whistle des Ying Yang Twins. De plus, elle a joué un des succès de Céline Dion, My Heart Will Go On. Cette première partie d’une durée d’une trentaine de minutes a donné un avant-goût à la prestation d’Halsey.

Ensuite, le ton de la soirée a évolué vers un son plus lent et moins rythmé avec le répertoire musical de la chanteuse Sasha Sloan. Elle a présenté des chansons tristes quelques fois inspirées par un ex-copain. À quelques reprises, sa voix semblait à un mélange de Charlotte Cardin x Halsey.

Halsey : une connexion spéciale avec son public

L’auteure-compositrice Halsey est arrivée sur la scène du MTelus où elle a présenté des chansons de ses deux albums BADLANDS et le plus récent album Hopeless Fountain Kingdom à saveur électro-pop.

Elle a chanté Eyes Closed de son album Hopeless Fountain Kingdom et les pièces musicales Strange Love & Roman Holiday de son premier album BADLANDS. Ensuite, a suivi le succès Bad at Love, où elle a partagé à son public qu’elle était célibataire suite à sa relation avec le rappeur G-Eazy. Nous pouvions ressentir que la chanteuse a une connexion privilégiée avec ses admirateurs (trices) vu les différentes histoires qu’elle leur a mentionné. Il y a des membres de l’audience qui dansaient, criaient et chantaient les paroles des chansons haut et fort. Des sourires se formaient sur les visages des spectateurs lorsque leurs chansons favorites jouaient. De nombreux cellulaires étaient levés pour prendre des clichés et immortaliser les moments du spectacle. Aussi, nous pouvions percevoir des parents accompagnés de leurs enfants qui prenaient des vidéos pour eux. Ce sont tous ces petits moments de connexion entre les gens dans la salle et entre Halsey que j’ai pu observer durant la prestation.

Cette même liaison se faisait ressentir lorsque la chanteuse a pris le temps de parler à ses admirateurs. Elle a partagé une anecdote de son père qui était vendeur d’autos. Il se souvenait très bien des clients, mais plus précisément des histoires particulières à chacun d’eux lorsqu’il avait aidés à faire leur choix de voiture. Donc, à son tour, Halsey a souligné le fait qu’elle se rappelle de ses fans qui lui parlent lorsqu’elles les rencontrent. Elle détient une relation privilégiée avec eux par la transmission et l’écoute de ces chansons. Cette anecdote s’est suivie de la version accapela Closer où elle y collabore avec le duo de musique The Chainsmokers.  Un moment touchant de la soirée.

De plus, elle a expliqué à son public qu’il y a quelques jours, elle s’est mise à pleurer alors qu’elle était sur scène. Halsey a partagé son processus créatif où elle peut écrire une chanson qui représente une situation qu’elle vit puis après quelque temps, elle ne semble plus ressentir les mêmes émotions qu’elle vivait lors de l’écriture de celle-ci. Donc,  c’est à ce moment précis qu’elle a réalisé ce que ses admirateurs ressentaient lors de l’écoute de ces chansons par exemple, une émotion de tristesse.

« It made me think about my music in a new way »

– Halsey

Ensuite,  les chansons Sorry, Now or Never, Young God, Walls Could Talk, Strangers ont suivi sans oublier la dernière chanson du spectacle Hurricane où elle a mentionné entre les couplets celle-ci est un rappel que  :

«  You do not belong to anybody but yourself »

–  Halsey

C’était un spectacle haut en couleur où l’énergie, la passion, la connexion et l’amour de la musique se faisaient ressentir entre Halsey et ses admirateurs dans la salle du MTelus.

Source de l’image : Greepx

Laisser un commentaire