CHRIStine and the Queens : une artiste libre

Christine and the Queens s’est arrêtée le 6 novembre dernier à la Place Bell pour présenter les chansons de son plus récent album, Chris.

Première partie : Dounia 

Dounia

Source : New Era Music 

Dounia est une maroco-américaine qui fait de la musique r&b. Elle a présenté plusieurs chansons où elle était accompagnée de son dj.  Par exemple, elle a chanté Avant-Garde,  une pièce musicale dédiée aux gens qui sont non-conventionnels. Donc, comme elle l’a expliqué,

« People who feel odd and unconvential »  

-Dounia

Aussi, elle a fait la chanson Casablanca qui se retrouve sur son premier album Intro Tosorti en 2017. C’est un hommage à la ville où elle a grandi. Malheureusement, à quelques reprises, nous avions de la difficulté à suivre ce qu’elle faisait sur scène puisque la lumière qui l’éclairait ne la suivait pas à tout moment. C’était une belle performance et une découverte musicale qui n’a pas terminé de se faire entendre!

Christine and the Queens 

Source : Le Parisien

Dès les premières notes, nous pouvions ressentir la fébrilité dans la Place Bell.  La prestation de Christine and the Queens pourrait être représentée par des tableaux où nous comprenons les paroles des chansons par les pas de danses et les émotions qu’elle veut véhiculer.

Le premier tableau nous emmenait dans une conversation entre deux groupes puis Christine est apparue du côté droit de la scène vêtue d’une chemise rouge et d’un pantalon noir. Elle a chanté la première chanson qui se trouve sur son plus récent album Chris, elle se nomme Comme si on s’aimait. La chanteuse a chanté Pour que tu m’aimes encorede Céline Dion ce qui a plu à plusieurs. Ensuite, elle a enchaînée avec Damn, dis-moi, la deuxième chanson puis Christine s’est présentée au public :

 

«  Tu peux m’appeler Chris qui est le diminutif de Christine »

-Christine and the Queens 

 

Elle a pris le temps d’expliquer qui elle était. La chanteuse a mentionné qu’on avait tenté de la présenter d’une façon et lui dire quoi faire ce qui ne lui a pas plu. Elle était fatiguée qu’on lui dise ce qu’elle devait faire.

« Essayer de rentrer dedans puis j’étais fatiguée
qu’on me dise à quoi ressembler et quoi faire» 
-Christine and the Queens 

 

Donc, maintenant, elle est libre et fait ce qui lui plaît. Chris prend le temps de prendre soin d’elle. Une authenticité qui s’est fait ressentir pendant tout le concert.

Pendant son spectacle, elle a présenté des chansons de ses deux albums (Chaleur Humaine et Chris). Elle a fait  les versions françaises et anglaises de ses chansons. Dans son dernier album, on y retrouve 23 chansons, dont 12 en français et 11 qui sont les versions anglaises de celles-ci. Elle a fait Machin-Chose qui a emmené un moment de calme et zénitude dans la Place Bell. Les moments plus calmes de la prestation où l’artiste présentait des balades emmenait un bel équilibre dans ses chansons. Les pièces musicales qu’elle a présenté sont : Les Yeux Mouillés, Christine, Chaleur Humaine, l’Étranger (voleur d’eau), Paradis Perdus, La marcheuse5 dols, etc.
Il y avait une belle mise en scène des chansons. À quelques moments, nous pouvions penser à un vidéo comme Smooth Criminal de Michael Jackson étant donnéque les pas de danse étaient faits avec précision.  Aussi, nous pouvions imaginer une performance d’un groupe de danse dans une émission comme La RévolutionSo You Think You Can Dance ou même World of Dance. Par exemple, elle chantait Feel So Good où nous pouvions voir une symbiose entre elle et ses danseurs ce qui emmenait une précision dans les mouvements. Donc, l’audience regardait  des artistes performer à 100% et ressentir l’énergie électrique qui était installée dans la Place Bell.

 

Enfin, il s’agissait d’un spectacle où la liberté et l’authenticité régnaient. Christine and the Queens est une chanteuse passionnée et énergique.  Il y avait une liberté qui s’est fait ressentir dans tous les moments de son spectacle.

Finalement, comme Christine a dit:

«  Je suis libre … c’est un travail constant et journalier. » 

-Christine and the Queens 

C’est une quête de liberté est un processus évolutif que nous devons tenter d’atteindre! Être libre d’être soi-même c’est beau!

Source de l’image : Consequence of Sound 

Laisser un commentaire