Une conversation avec Mariama : Love, Sweat and Tears

Mariama est une auteure-compositrice et interprète née à Sierra Leone, élévée à Cologne en Allemagne qui fait de la musique r&b et soul.  Son premier album est The Easy Way Out (2012). Elle nous revient avec Love, Sweat and Tears, son deuxième album.

Ce nouvel album contient 14 chansons qui nous emmène voyager dans l’univers de l’artiste. Par exemple, dans Moments Like These, elle chante qu’il faut prendre le temps de savourer tous les moments que la vie offre. Dans, A Little Eternity, sa voix ressemble à une fusion des chanteuses Amy Winehouse et Selah Sue, tandis que dans Dancing Shoes, Mariama nous emmène danser. Enfin, dans Grains of Wisdom, une chanson dédiée à sa petite soeur elle rend hommage aux femmes de sa famille et du monde entier.

Alors,  j’ai discuté avec elle de son nouvel album et de ses inspirations musicales.

Love, Sweat and Tears

  • Le titre a été une réalisation puisqu’elle l’a vu apparaître un soir. Elle a expliqué que « l’amour c’est beaucoup de travail, c’est d’abord un travail sur soi ».

Love 

  • Elle a l’impression que l’amour est quelque chose que l’on trouve, qu’on a et qu’on possède. Donc, nous avons la chance de le garder ou de le perdre.
  • Aujourd’hui, ce qu’elle a compris de l’amour : « c’est quelque chose que l’on doit vivre et que l’on doit développer ».  Aussi, c’est une qualité en soi, c’est la façon que l’on interagit avec les gens, etc.
  • C’est être bienveillant, patient, tendre et donner le meilleur de soi.
  • Il ne faut pas attendre qu’une personne arrive dans notre vie et nous donne ce qu’on s’imagine être l’amour pour croire que c’est véritablement de l’amour.  Donc, c’est un travail sur soi (ça c’est le côté Sweat and Tears).
  • La bienveillance et la gentillesse sont des valeurs qui sont beaucoup négligées aujourd’hui. Cela nous emmène à être déçus et triste.
  • On ne valorise pas assez les qualités qui sont les bases de l’amour.

L’inspiration du processus et de la création pour Love, Sweat and Tears

Inspiration

  • L’inspiration est un élément qu’elle ne peut pas toujours définir puisqu’elle ne maitrise pas toujours l’origine de l’inspiration. Par exemple, il y a des mélodies, des paroles ou des titres qui lui apparaissent dans ses rêves. Donc, c’est à elle, de les terminer et de travailler dessus.
  • Le moment où elle est le plus ouverte à l’inspiration est lorsqu’elle n’essaie pas trop de contrôler ou de se retrouver dans sa tête (dans des pensées).
  • Elle a beaucoup d’inspiration avant de s’endormir ou juste avant de se réveiller.
  • Quelques fois, elle les note ou les enregistre.

Processus

  • Elle a travaillé avec son co-producteur Manuel Schlindwein sur des maquettes et elle a écrit les paroles de ses chansons.

Les chansons

  • In The Wrong Places : c’est d’avoir le courage de s’éloigner de ce qui n’est pas de l’amour et de ce qui nous fait mal. Par exemple, ça peut être des choses simples comme mal se nourrir qui peut emmener à se sentir mal dans son corps et avoir des problèmes de santé. « Je n’ai pas assez d’amour moi-même pour bien me nourrir et me sentir bien dans ma peau. » Aussi, à un niveau plus subtil et difficile c’est d’accepter que nous soyons fragiles et que nous ayons besoin de prendre soin de soi.

« Être humain c’est être fragile »

« Accepter cette fragilité comme une qualité »

Style musical 

  • Soul, folk, pop avec des instruments de l’Afrique de l’Ouest

Les collaborations

  • Ballaké Sissoko & Vincent Segal : elle aime ce qu’ils font en duo et les a contacté pour participer à son album.
  • Soufian Tsunami : elle l’a rencontré il y a 3 ans. Il lui avait proposé de faire un duo pour son projet solo mais ça n’avait pas fonctionné. Donc, ils ont travaillé sur la pièce Never Mind de l’album de Mariama.

Inspirations musicales

  • Miriam Makeba
  • Sade
  • Billie Holiday
  • Etta James
  • Jonni Mitchell
  • Nina Simone

Elle a beaucoup d’inspirations jazz et folk. Les chanteuses qui la touchent sont Miriam Makeba, Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Sade, Joni Mitchell, par leur voix et leur manière de faire de la musique.

Message de l’album 

Il y a deux parties au message de Love, Sweat and Tears; un faux concept qu’on a de l’amour, et ça commence par soi-même. La deuxième partie est le rapport qu’on a avec soi-même.

« On prend beaucoup de temps pour travailler sur les éléments extérieurs et ne prenons pas de temps pour travailler sur ce qui se passe à l’intérieur de nous. C’est le travail qui est le plus important. »

Il faut se connaitre et savoir ce que son cœur désire vraiment. Il faut apprendre à se pardonner et être honnête avec soi-même puis voir lorsque nous ne sommes pas fidèle à nous-mêmes.

Une tournée au Canada 

  • Elle aimerait venir au Canada!

 

Source de l’image : Mariama 

1 Comment

Laisser un commentaire