Elliot Maginot : la beauté des mots et des histoires

Comrades est le deuxième album du chanteur et guitariste autodidacte Elliot Maginot. Son premier album Young Old Everything in Between est sorti en 2015. 

Les histoires d’Elliot Maginot 

Les deux premières chansons Common Place (Comrades I) et Cross (Comrades II) nous transportent dans le monde musical de l’auteur-compositeur-interprète montréalais. 

Vidéo : Common Place

Ces deux pièces musicales ont des ressemblances avec Under The Pressure du groupe américain The War on Drugs de leur album Lost in the Dreams pour Common Place (Comrades I). Pour ce qui est de Cross (Comrades II) nous pouvons entendre des sonorités s’apparentant à une chanson du groupe montréalais Half Moon Run. Donc, nous pouvons entendre quel e style musical d’Elliot Maginot s’identifie à du folk-indie avec des petites touches de pop.

Il a de la facilité de raconter des histoires comme celle d’Eugene ou celle de Let Me In où il tente de prendre sa place ou même d’essayer de comprendre ce qu’il a pu faire à la personne pour laquelle il chante. Un coup de cœur.

Dans Call Your Mother, il tente de régler une querelle sans trop se fâcher mais avec amour. 

Dans The Weight, il y a plus d’une interprétation possible. Est-ce qu’il chante la lourdeur de la maladie? Est-ce qu’il chante le deuil d’une personne qui lui était chère?

Une chanson forte sur l’album qui semble y avoir plus d’une signification. Un autre coup de cœur !

Ce deuxième album est réussi. À chaque écoute, nous découvrons une nouvelle parole ou un nouveau son auquel nous n’avions pas porté attention à la première écoute.

Comrades est un bel album. Un projet qui nous plonge tête première dans l’univers musical d’Elliot Maginot.

Source de l’image : Exclaim!

Posted In,

Laisser un commentaire