Une conversation avec Kim Thúy

Dans le cadre de la série des arts et des lettres en association avec le Conseil des Arts et les Lettres du Québec et de la Bibliothèque et Archives Nationales du Québec, l’auteure Kim Thúy était présente afin de discuter avec le public.

Elle a publié plusieurs livres à succès tels que Ru, Mãn, Vi, Le secrets des Vietnamiennes, etc.

La bonne humeur et la joie de l’auteure vietnamienne et québécoise Kim Thúy se faisait ressentir dans l’auditorium. Elle a laissé le public poser des questions pour avoir une discussion sur divers sujets.

Voici les points importants de la soirée, «  Le temps…les mots » de Kim Thúy.

Adaptation

Elle s’adapte rapidement au lieux où elle se retrouve (lors de ses voyages).

Processus d’écriture

Elle peut passer une journée pour trouver un mot mais plus précisément Kim Thúy doit entendre les mots dans sa tête. Un des éléments fort intéressant dont elle a discuté est le fait que la langue vietnamienne est basée sur le chinois. Aussi, elle est créée par les images tandis que le francais est créé par le son.

Kim Thúy efface 70% à 80 % de ses écrits lorsqu’elle est dans son processus d’écriture. En ce moment, elle est en train de rédiger un roman où elle ressent le même sentiment de joie qu’au début de sa carrière d’écrivaine.

Routine d’écriture

L’auteure n’a pas de routine. Elle écrit debout sur son comptoir de cuisine où elle pose son ordinateur sur des livres. Aussi, Kim Thúy a mentionné qu’elle prend le temps d’écrire dans les aéroports. Toutefois, elle a spécifié qu’elle n’écrit plus dans les avions, car elle veut prendre le temps de se reposer avant d’arrivée à destination.

Personnalité

Kim Thúy était une enfant très timide lorsqu’elle était au Vietnam. Et pourtant, maintenant, lorsqu’elle est sur scène et partage sa passion avec le public elle ne semble pas être timide mais très à l’aise. Aussi, elle a expliqué qu’au moment où elle et sa famille sont arrivées au Québec, Kim Thúy a eu une deuxième naissance.

Un des moments forts de la soirée a été la rencontre d’une étudiante venue de New Delhi en Inde pour venir faire ses études de maîtrise en langue française. Donc, elle a décidé faire ses études sur les écrits de Kim Thúy. Un beau moment !

Cette soirée de littérature et de savoir a été riche en émotions et témoignages. Donc, comme Monsieur Jean-Louis Roy, le président de la Bibliothèque et Archives Nationales du Québec a dit:

«  Ce soir nous allons recevoir un être humain exceptionnel, un être rare qui a eu plusieurs vies… »

-Jean-Louis Roy, président de la BANQ

Kim Thúy est une grande dame qui a eu plusieurs vies (plusieurs carrières) ce qui lui a permis, aujourd’hui, d’être la meilleure version d’elle-même. Tout cela s’est fait ressentir lors de l’heure et demi passée en sa compagnie.

Enfin, c’était une soirée remplit de fous rire, de joie et d’inspiration. Ce temps passez en la compagnie de Kim Thúy est un rappel qu’il ne faut pas hésiter de poursuivre nos rêves même s’il peut y avoir des embûches.

Source de l’image : Le Métropolitain

Laisser un commentaire