Hanorah : une chanteuse à découvrir!

Hanorah, auteure-compositrice et chanteuse montréalaise nous présente son projet For the good guys and the bad guys, un EP de 6 chansons. Dans ce mini-album, elle visite les thèmes des relations amoureuses, l’amour de soi et les épreuves de la vie. 

Hanorah a une voix qui s’apparente à celle de plusieurs chanteuses comme Joss Stone, Kelly Clarkson, et même Amy Winehouse. Elle nous présente un style musical rock & soul en y ajoutant de la musique old school et du r&b.

Dans For the good guys and the bad guys, nous entendons des paroles qui sont touchantes comme dans Long Road où elle dit :

«  I wanna feel human again, 
Stressed about my job and chill out on the weekend 
Wanna see the photographs I left behind 
The grass may be greener, that don’t matter if you’re blind
 

I’m going home, I’m going home 
But I’m taking the long road »

Long Road


Ces paroles peuvent nous rappeler nos propres vies. Nous sommes toujours en train de faire plusieurs projets en même temps. Pourquoi ne pas prendre une pause? Ne pas se comparer aux autres et faire ce qui est bien pour nous. Oui, il se peut que la route soit longue pour arriveroù nous voulons mais ce sera bénéfique à la fin! 

Le titre Saturn Return, m’a fait penser à une chanson de Jessie J ou même à une pièce musicale de John Mayer qui se nomme Gravity vu la guitare se fait entendre tout au long de la chanson.

Going Down est une pièce de mes pièces favorites sur ce projet parce que l’on peut entendre tout le talent de la chanteuse. De sa voix au choix des instruments. On dirait que nous sommes dans une prestation live en écoutant cette chanson.

Enfin New Orleans est un morceau musical où les paroles sont écrites comme un poème. On entend la guitare acoustique tout au long de la chanson. Une autre pièce coup de cœur! 

Finalement, Hanorah est une chanteuse à découvrir pour sa voix, ses paroles et ses chansons. Elle a même été participante à la 5e édition de l’émission La Voix. Écouter ce projet de 5 chansons te donne le sentiment d’être dans un spectacle étant donné la variété de ses chansons. On y ressent toutes ces émotions. Un beau cadeau à se faire. Une chanteuse à découvrir!

Source de l’image : Hanorah

J.S Ondara et ses anecdotes sur les terres américaines

J.S Ondara est né à Nairobi au Kenya pour venir s’installer à Minneapolis aux États-Unis.

La chanson qui m’a fait découvrir J.S Ondara est American Dream .

J.S Ondara est un passionné et amoureux de la musique, il a écrit sa première chanson à l’âge de 8 ans.

Son premier album Tales of America met de l’avant les différentes histoires de citoyens des États-Unis. J.S Ondara raconte des anecdotes qui nous font découvrir les États-Unis et les personnes qui y vivent. Les paroles de chansons nous transportent dans ces aventures quelques fois difficiles, mais aussi rempli d’espoir.

Les écrits de J.S Ondara font vivre des émotions comme si nous étions témoin des anecdotes qu’il décrit sur les terres américaines . Les moments sont racontés avec précision et franchise ce qui fait que nous sommes envahis par toutes les émotions des individus.

Les chansons

Saying Goodbye

«  Oh honey I’m just getting good at saying goodbye »

Est-ce que nous sommes bons à nous dire au revoir et nous départir des éléments qui nous tiennent à cœur?

Days of Insanity

À l’écoute de cette chanson, il y a plein d’émotions qui s’éveillent ce qui nous permet d’entendre tout ce qu’il veut véhiculer dans sa voix. Une des chansons fortes de l’album où il chante ce qu’il perçoit ou peut s’imaginer dans des journées chaotiques. Les paroles décrivent ce qui se passe dans ces journées-là. 

«  There is a bear at the airport, waiting on a plane
There is a cow at the funeral, bidding farewell
There is a goat at the terminal, boarding the C train
There is a horse at the hospital, dancing with the hare »

Il se peut que nous puissions vivre des journées chaotiques, mais il faut prendre le temps de se poser, chercher de l’aide s’il le faut et continuer notre chemin.

Turkish Bandana

Un de mes coups de cœur sur l’album. Une pièce musicale oú J.S Ondara chante acappela. Il nous raconte l’histoire d’une personne qui est venue s’installer dans l’Ouest pour avoir une vie meilleure mais ça ne semble pas être le cas. 

«  You thought, you would be
Some kind of news maker
But now you’re still
A factory worker »

Une chanson où nous suivons l’aventure de cet individu qui recherche le meilleur pour sa vie. 

God Bless America

«  Oh God bless America, the heartache of mine »

C’est la dernière chanson de l’album. Est-ce que une lettre de remerciement au pays qui l’a accueilli de Nairobi? Cette chanson est une autre pièce forte de l’album parce que l’on peut entendre la puissance dans voix et les choix des mots utilisés. Une chanson plus intimiste puisqu’il nous raconte ses questionnements et ses anecdotes.

Enfin, ce premier album est un projet musical où les anecdotes nous font comprendre que tous être humains à une quête de bonheur, paix et sérénité même lorsque les événements peuvent être ardus. Tales to America est un album à découvrir! 

Pour plus d’informations sur l’histoire de J.S Ondara et son arrivée aux États-Unis, tu peux cliquer ici.

Source de l’image : J.S Ondara

Emily King : la découverte de son paysage

Emily King, chanteuse-compositrice américaine nous revient avec son troisième album Scenery.

Elle fait du r&b/soul en y ajoutant de la pop, du jazz et même quelques de notes de gospel.

Can’t Hold Me

Scenery est un album qui te permet de sourire et te faire découvrir le paysage d’Emily King. Un paysage où il y a de la beauté, de la noirceur, mais il est rempli d’amour. Un paysage où Emily King veut nous faire comprendre par ses paroles que l’affirmation de soi est importante tout en restant authentique et humble. Alors, sur ce projet musical, elle y chante l’amour, les relations, et la recherche de soi.

Par exemple, dans Teach You, elle partage des conseils pour apprendre à prendre soin d’une personne qui est importante pour nous.

«  Do I have to explain how to care for somebody you love?
Call ’em up on the phone when they’re feeling blue
Light up with the words they say to you »

-Teach You

Aussi, Emily King cherche à être la meilleure version d’elle-même sur la chanson Running lorsqu’elle dit :

«  So I can stop running from all the things that I have done
And I can stop running from whatever I’ve become, ooh »

-Running

La pièce musicale Look At Me semble être inspirée de la pièce What You Do de l’album Epiphany(2009) de Chrisette Michele. Le rythme de la pièce What You Do est plus lent que celui de Look At Me. Ce serait une bonne idée qu’e les deux chanteuses puissent faire une collaboration. Un jour…

Look At Me Now

Finalement, le troisième album de la chanteuse américaine nous fait découvrir la vision de son paysage (une perception de sa vie). Scenery est un album où Emily King nous transporte dans son aventure avec sa voix unique. Un projet musical r&b qui s’écoute bien!

Source de l’image : Emily King Music