Une conversation avec Limland

Jessie Braverman aussi connu sous le nom d’artiste Limland fait de la musique folk. 

Nous avons discuté de son parcours de Montréal à Berlin, de son premier album et des compositions. 

Il y a des similitudes entre sa musique et celle de deux artistes : Iron & Wine et Matt Holubowski.

Quelle est l’histoire de Limland ?

Il est parti de Montréal vers New York pour ensuite vivre à Berlin en Allemagne.

  • Il a fait un échange universitaire à Berlin et c’est ce qui lui a permis de découvrir la capitale allemande.
  • De retour à Montréal, après ses études, il y est retourné pour y vivre.
Couverture de l’album Open, Treasure Ellery 
Source : Limland 

Inspirations musicales

La musique folk l’inspire et les artistes qui l’ont inspirés sont : 

  • Bob Dylan
  • Nick Drake 
  • Elliot Smith
  • Simon & Garfunkel 

Son style musical est folk expérimental puisqu’il essaie d’utiliser une instrumentation plus complexe. Il a travaillé avec plusieurs instruments comme la guitare, le ukulélé, la basse, etc. 

« Ce n’est pas du folk pur mais c’est de la musique »

Open, Treasure Ellery 

  • Il n’y a pas une grande signification mais il peut y avoir une idée derrière les mots. 
  • Quelques fois, il se peut que Limland ait une mélodie, une idée mais il doit trouver une sonorité pour composer ses pièces musicales.
  • C’est l’acceptation de soi-même.
  • C’est une interprétation de quelque chose qu’il a inventé, car ça allait bien avec la mélodie.
  • C’est un album autobiographique

Que signifie Ellery ? 

  • Ellery est juste un nom. 
  • Il avait la sonorité en bouche mais ne savait pas si ce mot/nom existait. 

Créativité et le processus de création

  • Il cherche des sonorités avec des mots et il espère qu’il y a des vrais mots pour corroborer avec ses explorations (trouver un mot).
  • Instruments et voix sur l’album ont été faits par lui.
  • Il a invité des artistes et amis à venir jouer avec lui sur son album (ex : le trombone).
  • Combien de temps ? – il a commencé des chansons il y a quelques années (ce n’était pas des chansons complètes mais des idées).
  • Processus de création – enregistrement et composition – une durée d’un an.
  • Écriture des chansons : expériences qui lui sont arrivées et a voulu s’en inspirer pour les écrire.

«  La musique est un muscle…  » 

  • Limland a mentionné qu’il faut passer du temps avec la musique et ses idées. Aussi, il faut prendre le temps de se concentrer sur une idée puis prendre le temps de la développer.
  • Il peut s’asseoir au piano, jouer de la guitare ou même essayer de chanter et les idées peuvent lui venir de cette façon.

Album : Open, Treasure Ellery

  • C’est son premier album. 
  • Il a toujours joué dans des groupes et fais des tournées.

« Il y a eu beaucoup de musique dans ma vie mais ce n’était jamais une priorité de faire un album »

  • À un moment, il a reconnu qu’il avait des choses à partager et à raconter.

Signification des titres des chansons

  • Dream of Euterpe  –  C’est une figure de la mythologie grecque qui représente la musique. Il a fait de la musique pendant plusieurs années, il ressentait une urgence dans le processus de créer son album.
  • Le rêve d’une poursuite musicale.
  • Ce n’est pas liée à la mythologie grecque mais c’est une analogie à la musique. 
  • Underneath the Sun– cette chanson est une de mes favorites sur l’album.
  • Shroud– C’est une image d’un nuage. Il avait l’impression d’être caché dans un nuage et c’est difficile de trouver la direction, le sens de sa route.  C’est une question de croire, et de suivre ses instincts.

« Peu importe le nuage t’entoure, la vie continue et la route devient claire »

Projets futurs ? 

  • Spectacle solo et en groupe.
  • Limland faire des tournées.
  • Sa disposition et sa nature artistique est dans la composition – c’est là qu’il se sent à l’aise. Il aime le studio.
  • Il travaille sur le prochain album qui bifurque sur les sons orchestraux et instrumentaux.

Message de son album 

  • Les gens trouvent une réponse à ce qu’ils cherchaient dans leur vie.
  • Il n’y a pas de but spécifique et il n’y a pas de grand message.

Pour plus d’informations sur Limland:

Source de l’image : Limland

Beyries Unplugged : une beauté musicale

Le 7 décembre dernier, Beyries a présenté son spectacle Beyries : Unplugged au Centre Phi de Montréal. Il y avait deux parties ; la performance de Beyries et une conversation avec Karine Vanasse. 

Revisiter les chansons de Landing 

Accompagnée de 4 musiciens, Beyries a présenté les pièces musicales de son album Landing sorti en 2017. La scène était située en plein centre de la salle ce qui permettait aux membres du public de bien vivre cette expérience musicale. 

La chanteuse a revisité ses propres chansons de style folk en les interprétant de façon acoustique et plus lente que la version qui se retrouve sur l’album. Cette version live et revisitée à emmener un sentiment de calme dans la salle. Nous pouvions ressentir toutes les émotions de Beyries lorsqu’elle chantait. J’aurai cent ans, Alone, Soldier et Along the Way sont des coups de cœurUn des moments touchants de la soirée est lorsqu’elle a chanté Maman.  Je pars à l’autre bout du monde, reprise de Paul Daraîche, fut un moment magique où l’audience chantait le refrain avec Beyries et ses musiciens. Cette dernière a une belle complicité avec ses musiciens. 

L’humanité et la profondeur de Beyries

Écouter la musique de Beyries c’est se faire un cadeau à soi-même. Cette artiste a une voix qui te transporte dans un endroit où tout est calme et il où il n’y a aucun bruit. Arrivé à cet endroit, on y retrouve des paroles et des arrangements sonores qui te font pleurer, réfléchir et apprécier la vie. Il s’agit d’une musique qui bouge ton être qui n’a rien de trop compliqué ni complexe. C’est beau, doux et ça fait du bien. Beyries démontre son côté humain et pur sans prétention. 

Aussi, ses anecdotes te font rire puis l’amour de son art est contagieux. Après plus de 130 spectacles et deux ans de tournée Beyries prouve, à toutes les personnes qui y croient, qu’avoir une deuxième carrière est quelque chose de possible.  

Un échange avec Karine Vanasse

La comédienne Karine Vanasse s’est assise avec Beyries pour discuter de son spectacle et de son parcours musical. Cette conversation était enrichissante et c’était un moment pour constater que Beyries adore son public et il lui redonne le même amour. Elle est une chanteuse passionnée par son art.

Enfin, il ne semble pas y avoir eu de fausses notes ou de faux pas dans cette soirée. 

Beyries Unplugged m’a fait penser à l’émission MTV Unplugged où les artistes présentaient leurs chansons mais cette soirée a été l’opportunité de comprendre que Beyries est une artiste qui est passionnée par ce qu’elle fait et veut connecter les gens. 

Source de l’image : Centre Phi 

The Politics of Living de Kodaline

Kodaline est un groupe irlandais qui fait de la musique de style rock-alternatif avec des sonorités pop.

Ce sont les chansons High Hopes et All I Want de leur premier album In a Perfect World (2013), m’a fait découvrir le groupe. Kodaline revient avec leur plus récent projet musical, leur troisième album, The Politics of Living qui touche plusieurs thèmes comme l’amour, les relations, l’empathie, la positivité, etc.

Kodaline_photo

Source : Amazon

Voici les 12 raisons de vivre selon Kodaline:

 

1. Follow your Fire 

C’est la première chanson de l’album qui donne le ton au projet. Ce morceau musical est une note positive et un rappel de suivre ton instinct et de conquérir tes rêves.
«  Did you get out? I’m wondering where you are
(Did you follow your, follow your fire?) » 

2. Hide and Seek 

Il faut ne pas se cacher, mais montrer notre authenticité. D’un autre côté, si nous devons nous cacher, nous pouvons le faire pour prendre soin de nous et ensuite devenir une meilleure version de nous-mêmes.
«  There’s no hide and seek
I see you, see me
What’s the mystery? » 

3. Angel 

Cette chanson est dédie à une admiratrice du groupe décédée lors d’un de leurs concerts à Dublin.  La leçon dans cette chanson est qu’il faut profiter de tous les moments que la vie nous offre puisque nous ne savons pas lorsqu’elle sera terminée.
«  In the blink of an eye, everything can change
So just appreciate the little things
‘Cause you never know what tomorrow brings » 

4. Worth it 

Une question à se poser « Est-ce que ça en vaut la peine? » Il faut prendre le temps de  vérifier toutes nos options pour que nous puissions prendre des décisions éclairées. Il ne faut pas trop se précipiter dans la prise de décision.

«  Is it worth it? I don’t know » 

5. Shed a Tear 

Il s’agit d’une chanson avec des paroles qui parlent pour elles-mêmes.  La leçon de vie dans Shed a Tear est d’avoir de la compassion et de l’empathie pour les gens et le monde qui nous entourent. Ils peuvent vivre des situations difficiles, mais il faut être présent pour les soutenir dans ces périodes ardues.

«  I shed a tear for you
Open your eyes, I’m by your side
I’m never leaving you
Darkness to light, stay through the night
I’m walking in your shoes » 

6. Head Held High

Garder la tête haute et ne pas se décourager même si la vie nous emmène des épreuves.

«  You need a little light to guide the way
Waiting on the sun to shine again
You gotta keep your head up high » 

 

7. Born Again 

Être la meilleure version de nous-mêmes pour nous et les gens que nous aimons. Chaque jour est une opportunité de renaître et de créer ce que nous voulons.

«  You make me want to be better
Taking me back to the line
We’ll always be stronger together » 

 

8. I Wouldn’t Be 

La huitième chanson emmène une balance sur l’album. C’est une pièce introspective où nous entendons les quatre membres du groupe remercier les individus qui ont eu un impact dans leur vie. C’est un moment de gratitude.

«  I wouldn’t be who I am, without you » 

9. Don’t Come Around

Une personne semble avoir été blessée par une autre dans une relation. Il faut prendre le temps de comprendre ce qui s’est passé et les raisons pour lesquelles cette personne (ou nous sommes rendus) à cet endroit.

«  What was ours ain’t yours and mine
Someone had to draw the line
It hurts me every now and then » 

 

10. Brother

Soutenir ton prochain. Soutenir ton frère, soutenir ton ami ou un proche qui est important pour toi.

«  If I was dying on my knees
You would be the one to rescue me
And if you were drowned at sea
I’d give you my lungs so you could breathe
I’ve got you brother »

11. Hell Froze Over

Apprendre de l’un et l’autre. Prendre les meilleures décisions pour notre bien-être.

«  I would do anything for you
But I won’t do that again
We might never get closure
Heaven knows it had to end » 

12. Temple Bar 

C’est une chanson qui nous fait suivre une personne qui se remet en question sur des moments de sa vie. Une remise en question est essentielle pour mieux avancer par la suite.
«  Like music without its dancers
Like a bird without a song
Tell me, where did it all go wrong? » 
En écoutant cet album, les voix des 4 membres de Kodaline ressemblent aux voix d’un amalgame de deux groupes soit Mumford and Sons et Coldplay.
Politics of Living est un projet musical qui te fait penser à la vie en général. C’est un album qui s’écoute bien lorsque l’on veut se détendre ou même pour découvrir l’univers du groupe irlandais. Il y a des chansons qui bougent et d’autres, plus lentes, ce qui apporte un bon équilibre au projet musical. Donc, c’est un son varié qui peut plaire à plusieurs.

Enfin, pour plus d’informations sur leur nouvel album et leurs chansons, tu peux cliquer : ici et ici.

 

Source de l’image : Song Kick