Ego Ella May: Guérison des blessures en douceur

Ego Ella May est une auteure-compositrice anglaise en provenance du sud de Londres. Elle nous présente son premier album, Honey For Wounds où elle nous mène à explorer le thème des blessures, mais plus précisément de la guérison avec bienveillance.

Je l’ai découverte grâce à une prestation de la chanson Girls Don’t Always Sing About Boys qu’elle a faite à COLORS présenté par Colors x Studios. Sa performance était captivante grâce à sa voix distincte et son aisance. La chanteuse démontrait une confiance et authenticité qui était perceptible à travers l’écran.

À la première écoute des chansons de l’auteure-compositrice londonienne, nous sommes transportés dans un univers de good vibes. Il est difficile de décrire l’atmosphère de cet album puisqu’il semble changer à chaque écoute.  Un son jazzy-neo-soul rempli de douceur. Ego Ella May fait de la musique pour guérir les âmes en peine et donner de l’espoir aux autres personnes écoutant ses pièces musicales. 

Une des paroles fortes de ce projet musical se retrouve sur la première chanson, Alright, où elle dit : 

« Just been more mindful of what I release
Oh, there’s power in the tongue
Power in the tongue »

-Alright

Ces paroles sont importantes puisque si nous voulons guérir ou bien aller, nous devons tenter du mieux possible de dire des paroles qui nous font du bien. Donc, trouver les mots, les expressions ou même les mantras qui nous remontent le moral. Il est important d’y aller doucement et de s’écouter pour bien aller.

Honey For Wounds peut faire penser à plusieurs significations comme le miel qui est un outil de guérison. Il permet de recoller les pots cassés et recoller nos blessures. Un produit qui fait du bien pour notre corps.

La voix d’Ego Ella May est belle. Ces chansons nous donnent un sentiment d’écouter de la musique de Jill Scott et Erykah Badu. Aussi, à l’écoute des 11 chansons sur son album, nous pouvons nous sentir dans un lounge.

Coups de cœur : Girls Don’t Always Sing About Boys, Alright, In The Mornig, Give a Little, Science, For Those Who Let et Table For One.

Enfin, c’est le début de la carrière de l’auteure-compositrice anglaise. Les chansons sur Honey For Wounds valent la peine d’être écoutées pour entendre une chanteuse partager des histoires remplies d’émotions. Un mot clé sur cet album est douceur, mais plus précisément calme. C’est le sentiment que nous ressentons à l’écoute des chansons. Une artiste à suivre! 

Source de l’image: Voice UK

Reyna Biddy : Sunday

Les premiers mots de la publication Instagram de Rapsody ont capté mon attention : “I’m up listening to #Sunday again for the fifty-lleventh time feeling the same way I felt when I listened to Miseducation”. L’album Miseducation of Lauryn Hill est un projet musical qui vaut la peine d’être écouter pour comprendre les pensées de Lauryn Hill. Alors, je me suis demandé qui était Reyna Biddy.

Source : Instagram de Rapsody

Reyna Biddy est une poète, auteure et artiste de Los Angeles en Californie. L’amour de soi, l’amour propre et l’amour de l’être humain sont trois thèmes qui se retrouvent sur le plus récent projet de l’artiste américaine nommée Sunday.

La poète et slammeuse nous dévoile tous les aspects de l’être humain et de la femme. Une artiste inspirée par l’amour de soi et le bien-être. Il est indiqué sur le site Read Poetry :

« Reyna began her “self-love” journey in the beginning of 2015 and has gained popularity on almost every social site since. By maintaining a structured brand based solely around what it is and what it means to be a “strong loving vulnerable beautiful woman – inside and out. »

– Read Poetry

Écouter les chansons/poèmes de Reyna Biddy m’ont fait penser à la poète canadienne Rupi Kaur puisqu’elle est en mesure de mettre les émotions et les sentiments de la femme sur papier avec beauté et authenticité. Aussi, en écoutant les chansons qui se retrouvent sur l’album, Reyna Biddy nous donne la chance de nous observer en tant qu’être humain. Elle pose de questions qui portent à réflexion et elles nous permettent d’aller en profondeur dans des aspects que nous ne voulons pas toujours faire remonter à la surface. Sa plume est un cadeau.

Elle a de la facilité à marier les mots, les émotions et les pensées. Nous y retrouvons une beauté dans cette forme d’art, l’écriture, qui est utilisée pour démontrer ce que l’artiste ressent.

Enfin, Sunday est un voyage dans les pensées de Reyna Biddy. Elle nous mène avec ses mots à découvrir les expériences de vie, des leçons et phrases qui nous restent en mémoire. Elle ouvre les pages de son journal intime pour nous faire vivre différentes expériences. Un projet musical qui est beau, authentique, profond et qui fait du bien à l’âme. Sunday est à découvrir pour l’univers de la poète. Une belle expérience sonore !

Source de l’image : Soundcloud

Tink: Les couleurs des relations amoureuses

A Gift and A Curse est le nouvel EP de la chanteuse et rappeuse américaine Tink. L’auteure-compositrice en provenance de Chicago partage sur l’amour, les relations et ses bons et mauvais côtés. 

Dans ce projet musical comportant 7 chansons, elle navigue entre le hip-hop et r&b et démontre sa très grande versatilité. À quelques moments,elle démontre son talent de rapidité ce qui fait penser à l’artiste Da Brat.  Aussi, elle semble chanter comme Lauryn Hill où elle mélange un rythme de r&b/soul et rap. 

Tink explique les différentes raisons, selon elle, qui explique qu’une relation amoureuse puisse fonctionner ou non.  

« My love was real but I’m questionin’ yours
Ooh woah, ooh woah, ooh woah, woah
My love was real but I’m questionin’ yours

(…)
Hmm, I should’ve know we was fallin’ apart
My intuition was tellin’ me you wasn’t shit from the start
Tell me you want me and then leave me lonely »

-Motives

Ensuite, elle explore la notion de temps sur la chanson Rush lorsqu’elle dit : 

« Sometimes I wanna get my heart away, so often
(Take it slowly)
Love becomes (Oh, ooh woah, yeah), complicated (Complicated)
This gets me (Oh, ooh woah)
And if you rush into it too fast (Oh, oh yeah)
You’ll miss out on everything »

-Rush

Dans la chanson Lessons, elle partage qu’elle a été capable de se retrouver et de s’aimer même si une relation n’a pas bien fonctionné.

« You thought I would break
You thought I would never fall in love again
You thought I would drown when you showed me the real
Losin’ you just made me go and find myself
Thank you for the lessons that you taught me »

-Lessons

Donc, ce cheminement peut guider vers l’apprentissage de diverses leçons de vie. 

Enfin, Tink est une artiste versatile qui s’exprime avec authenticité. Sa passion pour les mots, les histoires et les leçons de vie se font entendre sur son plus récent projet musical. Une chanteuse à suivre pour sa versatilité.

Source de l’image : Popnable