Une soirée acoustique avec Tire Le Coyote

Dans le cadre des “Salons Acoustiques” de La Chapelle, le 7 février dernier, Benoît Pinette aussi connu sous son nom d’artiste Tire Le Coyote a présenté des chansons de son plus récent album Désherbage. Cette soirée était une présentation en collaboration avec La Tribu et Les Scènes Contemporaines de La Chapelle. 

La salle de spectacle était située dans une petite salle où les membres du public étaient pour la plupart assis sur des coussins et/ou sur des bancs. L’atmosphère qui régnait dans la salle était semblable à celle d’un salon. Dès notre entrée dans cette salle, nous pouvions ressentir un sentiment de calme. Les gens discutaient entre eux comme s’ils étaient dans leur propre salon, confortable et relax. Comment ne pas se sentir calme dans une salle-salon comme celle-là?

Chanter sans micro

Jean-François Bélanger 

La première partie du spectacle était consacrée à au multi-instrumentalisme et compositeur Jean-François BélangerI

Il a présentait des chansons traditionnelles inspirées des pays scandinaves et du Québec. Un des instruments principaux qu’il a utilisés lors de sa prestation est un Nyckelharpa l’instrument national de la Suède.

Bélanger a présenté différentes compositions comme Valse Nuptial et Horreur Boréale, qui à l’écoute pouvaient nous donner la sensation d’être dans une grande salle de bal d’époque où tous les convives dansent de la valse et sont vêtus de leurs costumes et robes d’époque.

La beauté de la performance de Jean-François Bélanger est qu’il n’y avait aucunes paroles dans ses chansons, mais que le son des instruments qu’il utilisait et qui apportaient un sentiment de calme dans la salle. La prestation de toutes les chansons se faisait sans micro. Il s’agit là une belle manière d’apprécier les pièces musicales instrumentales.

Enfin, ilexpliquait les inspirations derrière seschansons en y partageant des faits historiques et en y ajoutant une touche d’humour. Un voyage intéressant qui donne envie d’aller visiter les pays scandinaves! 

Tire Le Coyote

Tire Le Coyote a présenté son répertorie musicalaccompagné de son acolyte Shampoing et de leurs guitares. Écouter la musique de Tire Le Coyote te fait découvrir de la poésie et des histoires qui emmènent à réfléchir.

Il a fait plusieurs chansons comme Tes bras comme une murailleJeu vidéo(un coup de cœur qui est reprise de la chanson Video Games de Lana Del Ray), Jolie-AnneLe ciel est back orderChanson d’amour en sol standardConfetti, etc.

Cette soirée a été un moment de découverte. C’était l’opportunité de porter une attention particulière aux paroles de chansons de Tire Le Coyote. La prestation s’est faite sans micro et il n’y avait pas de technicien au son. Donc, comme il a dit avec un sourire «  s’il y a un problème, il n’y a pas de soundman » . 

Aussi, il prenait le temps de prendre le pouls de l’audience et de luidemander si elleavait des suggestions ou des questions entre les chansons. Il expliquait  les raisons et les inspirations de l’écriture de seschansons ce qui emmenait une touche spéciale à l’atmosphère de la prestation. Par exemple, il a tenté de capter l’énergie d’une dame avec qui il discutait après un spectacle à Saint-André-de-Kamouraska qui a par la suiteinspiré La fille de Kamouraska, chanson qui se retrouve sur son album Panorama sorti en 2015.

L’audience a été très attentive tout au long du spectacle. Une belle chimie était présente entre l’artiste et les personnes assises dans la salle.

Finalement, c’était la première soirée des Soirées Acoustiques de La Chapelle. Un premier rendez-vous réussi où la musique acoustique était à l’honneur!

Source de l’image : Place des Arts

Nao : vivre le moment présent avec passion

Le spectacle de Nao a eu lieu au Théâtre Corona de Montréal le 30 janvier dernier. 

Première partie : Xavier Ömar

Source : Trackstarz

Xavier Ömar est un chanteur de musique r&b de la Californie aux États-Unis.

Il est arrivé sur la scène accompagné de ses 3 musiciens. Le son était quelque fois trop fort ce qui nous empêchait d’entendre ce qu’il chantait. Dommage !

Il a présenté quelques chansons de son projet collaboratif avec le profil Sango, Hours Spent Loving You (2016). Ömar a chanté Grown Woman puis en l’écoutant performer, j’ai réalisé que sa voix ressemblait à celle du chanteur r&b Miguel. De plus, il a chanté If This Is Love du projet The Everlasting Wave et il a pris le temps d’expliquer au public la signification de la chanson. Dans son explication, il s’est adressé aux femmes présentes dans l’audience en disant : 

« Your strength is standing for who you are…and what God created you to be»

-Xavier Ömar

Donc, s’aimer et s’accepter comme nous sommes.

Xavier Ömar est un artiste à suivre. Il avait une belle énergie sur scène! Bonne première partie, mise à part à quelques reprises le son trop fort qui nous empêchait d’entendre les paroles de ses chansons.

Nao : Énergique & passionnée

Source : Songkick

La prestation de la chanteuse a commencé lorsque ses 4 musiciens sont montés sur scène jouer l’instrumental de la première chanson de son plus récent album SaturnAnother Lifetime. Ensuite, nous pouvions entendre la voix de Nao chanter les premières paroles à l’arrière de la salle. Elle a chanté cette pièce musicale au milieu de l’audience qui elle à son tour chantait toutes les paroles.

Après cette pièce, Nao s’est dirigée vers la scène où elle a fait Change your Mind .

Il y avait deux bouquets de ballons blancs sur les côtés de la scène (comme ceux qui se retrouvent sur la couverture de son plus récent album Saturn) et elle a donné des ballons à quelques personnes dans la foule. Nao a une belle connexion et proximité avec son public montréalais. À la troisième chanson elle était déjà assise sur scène proche de lui.

« I want to take you on a journey tonight »

Nao

Elle a mené les membres du public dans un voyage musical rempli de couleurs, de danse et surtout de belle énergie. Nao a poursuivi sa performance avec Make it Out Alive et Fool To Love, chanson de son premier album For All We Know. Ensuite, Gabriel et Orbit ont suivi. 

Elle a pris le temps de discuter avec son public où elle a partagé qu’elle est dans le monde du chant depuis qu’elle est âgée de 14 ans. L’auteure-compositrice a eu plusieurs métiers dans le domaine comme professeure de chant et vocaliste (background singer). Alors, il y a 5 ans, elle a décidé de créer sa propremusique. Ses inspirations musicales sont Erykah Badu, D’Angelo, Chaka Khan, Stevie Wonder,etc. Par exemple, elle a énormément été inspirée par D’Angelo. En s’inspirant de la chanson Brown Sugar (de D’Angelo), elle a crée Inhale Exhale qui se retrouve sur son premier album For All We Know. Elle a montré son processus de création sur scène avec ses musiciens. Un moment spécial de la soirée. Un autre moment fort de la soirée fut lorsqu’elle a fait Drive and Disconnect puisque tout l’audience dansait et chantait. Une énergie contagieuse!

Son ton de voix est impressionnant. Elle peut passer d’un ton aigu à grave sans difficulté. Elle est passionnée par ce qu’elle fait et vit dans le moment présent. Il est beau de voir une artiste démontrer ce qu’elle fait avec toute liberté.

C’était la première fois que je la voyais en spectacle et ce ne sera pas la dernière. Le monde de Saturn de Nao est beau, coloré et rempli de beaux items à découvrir. 

Source de l’image : This Nao

Jorja Smith : une voix électrisante

Le 18 décembre dernier la chanteuse r&b/soul Jorja Smith s’est arrêtée à la salle du MTelus pour sa tournée Lost & Found.

Ravyn Lenae 

Source : The Fader

Les lettres de Ravyn Lenae étaient illuminées sur la scène lorsque ses trois musiciens ont commencé à jouer. Dès les premières notes, nous pouvions ressentir la fébrilité dans la salle.

Ravyn Lenae est entrée sur scène avec énergie. Le son était bien. Elle dansait, s’amusait et le public était présent pour l’entendre.

Elle a mentionné que son plus récent EP est Crush sorti en février 2018. La chanteuse a écrit des chansons sur le thème l’amour. Aussi, elle a pris le temps de s’adresser aux femmes dans l’audience en disant :

“It is super important to feel beautiful on the inside and on the outside…all the time”

-Ravyn Lenae

Lenae fait de la musique entraînante et rythmée qui donne le goût de danser. Son style musical peut être décrit comme un amalgame de sons r&b/soul en passant par la pop tout en y ajoutant des sons rythmés comme les chansons caribéennes.

Elle a présenté les chansons de ses projets Crush (2018) et Midnight Moonlight (2017). Le moment fort de sa prestation est lorsqu’elle a repris la chanson Prototype de OutKast. Ce duo hip-hop l’a inspiré! 

C’est une artiste à surveiller pour ces prochains projets musicaux! Elle dégage une belle énergie! C’était une première partie réussie. 

Jorja Smith 

Source de l’image : Flickr 

La chanteuse britannique de R&B a commencé sa performance avec les deux premières pièces qui se retrouvent sur son plus récent projet, Lost and Found. Les chansons sont Lost and Found et Teenage Fantasy. Dès la première chanson, nous pouvions constater que les membres de l’audience étaient heureux d’être présents. Une énergie électrisante se faisait ressentir dans la salle du MTelus.

“You are making me feel very good tonight. I hope it’s the same for you.”

-Jorja Smith

C’est ce qu’elle a partagé à son public montréalais. Elle aime ses fans et eux en retour lui redonnent ce même amour avec leurs applaudissements, leurs cris et en chantant les paroles de ses morceaux musicaux.

Quelques fois, le son de voix de la chanteuse était bas mais ça n’enlevait rien de sa prestation. Jorja Smith semble chanter sans forcer. Sa voix est un instrument! Aussi, elle peut avoir quelques similarités à celle d’Adele, lorsqu’elle chante A Million Years Ago ou When We Were Young. Jorja Smith a de la facilité à raconter une histoire tout en chantant (comme Adele) avec les chansons Goodbyes et Tomorrow. Sa voix donne des frissons. 

J’ai eu un coup de cœur pour la chanson Don’t Watch Me Cry qu’elle a chanté accompagnée de son pianiste seule sur scène. Un moment touchant! Aussi, Blue Lights et la chanson I Am qui se retrouvent sur la bande sonore du film Black Panther ont été aussi des coups de coeur.

Enfin, il faut souligner les 4 musiciens qui ont fait danser les gens dans la salle avec les rythmes des chansons qui étaient plus mouvementés que les versions originales qui se retrouvent sur Lost and Found.


Source de l’image : M Magazine