Emanuel : La musique du coeur, de l’âme et de la femme noire

Emanuel Assefa aussi connu sous le nom d’Emanuel est un auteur-compositeur et artiste canadien qui fait de la musique r&b.

Son premier mini album, son EP est Alt Therapy Session 1 : Disillusion et le second se nomme  Alt Therapy Session 2 : Transformation.

Le thème principal est l’évolution de l’être humain, mais plus précisément celui de la femme puisqu’elle semble être le point central de ses pièces musicales. Les titres qui se retrouvent sur Alt Therapy Session 1 : Disillusion sont Need You (coup de cœur),Thought It’d Be Easy et Addiction. Donc, par les mots qu’il partage dans ses chansons, il touche au sujet de la désillusion. Comment se sortir d’une dépendance ? Comment trouver les moments doux et faciles lorsque c’est difficile ? 

Un premier EP qui nous permet de constater que les idées que nous avons en tête ou ce que nous pensions qui peut arriver ne sont pas toujours ce qui arrive…une illusion qui s’avère une désillusion.

Ensuite, les pièces musicales qui se retrouvent sur Alt Therapy Session 2 : Transformation démontrent, un peu comme le premier, l’évolution, mais plus précisément la transformation de l’être humain et de la femme. Les chansons sont MagazinesPTH et Black Woman. Une chanson coup de cœur sur ce deuxième projet est Black Woman. 

L’auteur-compositeur canadien explique que la chanson Black Woman est : 

«  The song is about reconciliation and also celebration, celebrating how strong our women are and how they hold us up. People might think this song was written as a response to the moment right now but it’s saying the exact same thing it was saying when it was written a year ago: ‘I see you, I recognize you, I appreciate you and I love you. »

– Emanuel

Emanuel me donne l’impression d’écouter du Frank Ocean fusionnée avec la musique de Miguel. Un son r&b/soul qui nous fait entendre toutes les émotions dans sa voix et la passion pour la musique. Le chanteur canadien fait de la musique qui touche le coeur et l’âme.

Enfin, la musique d’Emanuel est une lettre d’amour à la musique et toutes les subtilités qu’elle peut apporter. Dans sa lettre d’amour, il déclare à la femme noire qu’elle est forte, courage et résiliente. Il célèbre la femme noire ainsi que toutes les femmes. Un moment de célébration !

Pour plus d’informations sur Emanuel : ici et ici.

Source de l’image: Complex

Lucas Fogale : Suivre son chemin

Luca Fogale est un auteur-compositeur canadien en provenance de Vancouver. Il fait de la musique folk-alternative avec sa guitare qui se fait entendre sur toutes les chansons de Nothing is Lost.

La chanson Feel it me l’a fait découvrir. La voix délicate et rafraîchissante de Lucas Fogale nous mène dans un endroit où le calme et la douceur sont présents.

Nothing is Lost est un titre d’album qui emmène à réfléchir puisque rien ne se perd lorsque l’on crée ce que nous voulons. Toutes les expériences que nous vivons nous permettent d’avancer, d’apprendre et de progresser. Rien ne se perd puisque nous apprenons de ce que nous vivons. Nous pouvons nous perdre sur notre chemin de vie, mais les leçons desquelles nous apprenons nous permettent de tracer notre parcours. Rien ne se perd puisque ce que nous apprenons peut nous servir dans le futur. À quel moment ? Nous ne le savons pas, mais faire confiance que les leçons, les informations et les moments que nous vivons sont présents pour nous apprendre quelque chose. 

Écouter la musique de Luca Fogale permet de se déposer pour entendre toutes les émotions qu’il veut partager. Les paroles sont profondes et les histoires qu’ils partagent sont touchantes. Nous retrouvons beaucoup d’émotions dans ces pièces musicales. 

Voici les paroles de mes chansons coups de cœur qui portent à réflexion : 

Unfolding : 

«  I am not breaking
I am not broken
I am unfolding  »

-Unfolding

Nous déployons nos ailes comme un phoenix pour s’épanouir. 

Another way around :

«  But if nothing is sacred
And nothing is lost
And I’m in your corner
Whatever the cost
If the fists that are flyin’, are keepin’ you down
Then we’ll fight a little harder, and find another way around »

-Another way around

Il y a toujours une manière de retrouver son chemin même si nous devons faire plusieurs pause. Il faut faire confiance en nos capacités, nos idées et nous écouter pour suivre notre chemin. Notre chemin est beau! 

Feel It :

«  I can’t feel it
Like the most important piece
Is always buried underneath »

-Feel It

Tenter se ressentir ce qui se passe et de voir les morceaux qui se retrouvent en-dessous de nos émotions.

Surviving: 

«  There must be more than
Surviving
Surviving
Surviving
Surviving
Surviving
Surviving
And nothing else

I’d give everything to drеam again »

-Surviving

Survivre. Se sortir la tête de l’eau. Un pas à la fois. Un jour à la fois. Trouver ce qui se nous fait du bien pour être en mesure de se sortir de l’eau pour observer et apprécier la luminosité du soleil.

Nothing is Lost de Luca Fogale est le deuxième album de l’artiste canadien. Ce projet musical démontre sa passion, son authenticité et l’amour de son art.  Nothing is Lost donne une touche d’espoir lorsque les moments sont difficiles, mais aussi apporte de la lumière au bout du tunnel.  Luca Fogale est un chanteur à découvrir pour ses textes, ses histoires et sa facilité à mettre à l’écrit ses émotions.

Source de l’image : Amelia Artists

La notion du bonheur selon Joy Oladokun

Joy Oladokun est une auteure-compositrice et interprète de musique folk en provenance de l’Arizona aux États-Unis.

La chanson qui m’a permise de la découvrir est look up. Cette chanson donne de l’espoir et fait du bien. Joy Oladokun est une découverte qui s’ajoute à une liste d’artistes qui chante à cœur ouvert comme Kehlani, Ed Sheeran, Holly Humberstone et Rosie Carney. Son premier album se nomme Carry Me sorti 2016.

Le titre de son nouvel album est in defense of my own happiness, Vol.1. Ce titre peut mener à réfléchir à plusieurs éléments comme rechercher à être bien et heureuse, chercher à trouver notre définition du bonheur et se questionner sur la réelle signification de ce mot.

À l’écoute de ses chansons, nous pouvons entendre des similarités à Tracy Chapman et Lauryn Hill. Joy Oladokun dévoile toutes ses émotions sur ses pièces musicales. Elle chante avec douceur, émotion, authenticité et passion. Il y a une puissance dans la douceur de sa voix. Cette chanteuse apporte une touche d’amour à chaque paroles qui se retrouvent sur album in defense of my own happiness, Vol.1. Nous pouvons y entendre de la musique folk en y incorporant de la pop, du r&b et des touches de gospel.

Un de mes coups de coeur sur cet album est Who do I Turn To? Elle chante :

If I can’t save my self
If it’s all black and white
If I can’t call for help
In the middle of the night
If I can’t turn to god
And I can’t turn to you
Who do I turn to?
Who do I turn to?

– Who do I turn to?

Donc, où pouvons-nous chercher de l’aide lorsque nous ne savons pas où se rendre? Aussi, Joy Oladokun ouvre les portes de son cœur lorsqu’elle dit : 

« No, I wouldn’t change a thing about my younger days
Looking back I’m glad to see I didn’t get my way
in my younger days
the agony and ecstasy 
the joy and the pain 
who I was would be proud to see 
the person I became »

-Younger Days

Cette chanson reflète sa vie lorsqu’elle était jeune. Elle est fière de la femme qu’elle est devenue aujourd’hui. Une pièce musicale puissante qui nous permet de constater que notre jeunesse, nos prises de décision et nos choix nous ont permis de devenir les êtres humains que nous sommes. Belle chanson !

Sa musique nous mène à redécouvrir la notion du bonheur. Les chansons font quelques fois allusion aux tensions raciales, aux questionnements de la vie et aux beautés de l’être humain. Ce projet musical donne l’impression que les moments de tourmente ne peuvent pas nous toucher puisque nous sommes à la recherche de notre bonheur. Oui, les épreuves peuvent nous faire mal, mais le bonheur ou le soleil se retrouvent de l’autre côté de la tempête.

Enfin, Joy Oladokun est une chanteuse à découvrir pour son authenticité, sa passion et son écriture.

*pour plus d’informations sur Joy Oladokun : ici.

Source de l’image : Billboard