Une conversation avec le chanteur soul Clerel

Les soirées Sound of Soul se déroulent à la salle de spectacle Le Balcon situé au quartier des spectacles à Montréal. Ce sont des spectacles où le meilleur de la musique soul, r&b, motown et funk est présenté au public.

Le 18 octobre dernier, j’ai eu la chance d’assister à la prestation de Clerel où il a interprété plusieurs chansons comme Rock With You de Michael Jackson, All Night Long (All Night) de Lionel Richie, Let’s Stay Together d’Al Green, What’s Going On de Marvin Gaye, etc.

Donc, avant le spectacle de Clerel, nous avons discuté de son EP, de son parcours musical et de son processus de création.

La conversation avant le spectacle

EP : Songs form Under a Guava Tree

Pourquoi ce titre?

  • Sa famille avait un goyavier au Cameroun (son pays d’origine).
  • Le titre présente une partie marquante de sa jeune enfance.
  • Le goyavier était une façon de faire un clin d’oeil à ses origines et son parcours personnel. Donc, c’est de faire un clin d’oeil à ce petit garçon qui écoutait la musique et qui en aimait. Aussi, il ne pensait pas que ce petit garçon un jour allait faire de la musique professionnellement.

Vie familiale

  • Il vit à Montréal depuis 6 ans.
  • Sa famille a déménagé aux États-Unis où il y a vécu 5 ans.
  • Il a fait ses études universitaires en chimie. Après le BAC, il a déménagé à Montréal.
  • Être à Montréal était l’opportunité de s’allier à sa passion qui est la musique.
  • Clerel a toujours aimé chanter. Il écoutait les chansons des bandes sonores d’émission de jeunesse.
  • À l’université, il vivait au campus avec un coloc qui avait une guitare acoustique. Il était curieux à savoir comment fonctionnait la guitare. Donc, il a appris a joué en 2009.
  • Aussi, il a commencé à chanter.

Inspirations musicales

  • Il se rappelle à l’âge de 8 ans avoir écouter l’album de Jean-Jacques Goldman, des chansons de Françoise Zardy, du Jacques Brel, etc. Il était une éponge puisqu’il absorbait tout.
  • Il a découvert la musique soul à 19-20 ans où il a découvert des chanteurs comme Marvin Gaye, Al Green, etc.

«  Tu as l’impression de savoir comment les personnes se sentaient lorsqu’ils ont fait l’enregistrement de leurs chansons » .

– Clerel

  • Clerel écoute de la musique pop et il a des inspirations gospel.
  • L’église a été un des premiers endroits où il est tombé en amour avec la musique.
  • Il est surtout un auditeur.
  • EP : Il tente de se chercher et faire ressortir toutes ses influences musicales.
  • Burna Boy : il a arrive à synthétiser plusieurs sons.

Image (son branding)

  • Branding : c’est la musique soul parce que tu le ressens.

Processus créatif

  • Il avait fait beaucoup de reprises (cover) de chansons. Clerel a appris plusieurs chansons d’artistes qu’il aimait.
  • Il a fait beaucoup de soirée open mic à son arrivé à Montréal.
  • À quelques moments, il y a des mélodies qui lui passent par la tête, ou même il y a des situations qui l’inspirent ce qui fait qu’il peut écrire sur celles-ci.
  • Clerel a pris toutes ces différentes idées puis il a composé.

Chansons

  • Processus de quelques mois où il a « jammé » et construit graduellement les chansons.

Enregistrement

  • Clerel a travaillé avec Kento Kataoka avec qui il a enregistré les chansons dans son home studio.
  • L’été dernier ils ont enregistré les 5 chansons du EP.
  • Clerel aime travailler en équipe.

Des collaborations?

  • Tout est une question de feeling.
  • Il veut trouver des gens qui ont des compétences complémentaires aux siennes.
  • Son but cette année est de faire plus de collaborations.
  • Il a collaboré avec Fatoumata Gallas que l’on peut entendre sur la chanson Wild Things.

Message du EP

  • La dernière chanson est Kiss the Whole World. Les messages de la pièces sont ce qui nous fait avancer même si la vie est parfois difficile c’est que nous devons garder espoir et savoir qu’éventuellement, nous trouverons notre place et que ça marche.
  • Voix : sens de calme et de sérénité.

Thèmes

  • Espoir
  • Surmonter les obstacles et continuer d’aller de l’avant.
  • Désir de connexion et de réflexion sur un passé amoureux .
  • La musique vient en premier et les paroles viennent par la suite
  • Désillusion du monde autour de soi.
  • Il n’y pas nécéssaire de message qui est lié au titre du EP, Songs From Under a Guava Tree.

Il a un album complet qui sortira en 2020. Détails à venir….

Finalement, il y a avait une belle ambiance dans la salle du Balcon. La soirée Sound of Soul a été l’opportunité de découvrir des chansons et d’écouter les reprises favorites de Clerel.

Pour plus d’informations sur Clerel :

Source de l’image : Kanga in Space

Oprah Winfrey : Tu le sais déjà!

Oprah Winfrey, animatrice et femme d’affaires est venue au Centre Bell le 16 juin dernier pour partager des leçons de son plus récent recueil nommé The Path Made Clear.

Oprah vêtue d’une robe bleue marine et de souliers argent brillantsest arrivée sur scène portant le chandail l’équipe de basket des Raptors de Toronto, champion de la NBA. Elle a déclaré qu’elle était contente que l’équipe canadienne ait gagné jeudi dernier puisque si elle avaitjoué un match de plus, il aurait eu lieudimanche, la même journée de sa conférence à Montréal.

La clarté

L’intention principale d’Oprah est d’apporter de la lumière dans nos vies. Cette lumière peut nous guider vers un parcours de vie éclairé.

« My intention is to bring a little light into your life »

-Oprah Winfrey

Une des raisons pour lesquelles elle a écrit son livre est pour « ses filles », les graduées de son école située en Afrique du Sud. Elle voulait qu’ellescomprennentque la vie est un processus. Il y a des hauts et bas, mais nous avons tous un chemin tracé pour nos vies. Il faut profiter du processus et apprendre des leçons que notre vie nous apporte.

Lors de cette soirée qui a duré près de deux heures, afin de mieux illustrer ses propos, elle a partagé plusieurs anecdotes liées à sa vie. De plus, Iyanla Vanzant, auteure et animatrice de l’émission Fix My Life sur les ondes du canal OWN a discuté avec Oprah des leçons sur les relations amoureuses, les relations que nous avec nous-mêmes et nos buts/missions de vie.

Les leçons

Présence

«  Being present is the greatest gift you can give to someone »  : Être présent est un des plus beaux cadeaux que tu peux offrir à quelqu’un.

Mission et objectif

«  Everyone has a purpose »  : nous avons tous une mission et objectif.

La vie nous envoie des signes, il faut y porter attention. Ils peuvent être minimes, mais ils sont des graines seméessur notre chemin pour nous diriger versla bonne direction.

Territoire

Il ne faut pas se comparer aux autres. Donc, ce qui arrive dans ta vie se passe pour te rendre plus fort. Il faut mettre de l’ordre dansce qui se passe dans notre territoire qu’il soit personnel, professionnel ou autre pour être en mesure d’aider autrui.

«  You have to manage your territory »

-Oprah Winfrey

Écouter

Il faut prendre le temps de s’écouter et de suivre son intuition. Nous sommes maîtres de nos pensées et de notre chemin. Il faut prendre action pour ce que nous voulons accomplir. 

«  Your life is never static »

-Oprah Winfrey

Enfin, comme l’animatrice et femme d’affaires noire américaine Oprah l’a mentionné «  you already know what you want and I’m here to remind you of it » . Donc, nous savons ce que nous voulons et nous devons trouver les moyens d’y arriver. Ce n’est pas une course, mais un processus.

«  You are a warrior for the light »

Finalement, nous devrions être des combattants et des porteurs de lumière pour notre vie, pour les personnes qui se retrouvent dans nos vies et surtout pour les gens que nous pouvons toucher tous les jours.

Source de l’image: Actuallité

Une conversation avec Hanorah

For the good and the bad guys est le plus récent projet musical de la auteure-compositrice et chanteuse montréalaise Hanorah. Nous avons discuté de son processus de création, de son inspiration musicale et de sa carrière musicale.

EP : For the good guys and the bad guys 

  • La lumière et la noirceur qui existent en nous tous.
  • Ceci fait partie de son processus de guérison puisqu’elle a subi une agression sexuelle.
  • Il s’agit d’être en relation avec les deux côtés d’elle-même (le bon et le mauvais) qui peuvent lui permettre de prendre les bonnes décisions.

Audience/Public 

  • Hanorah espère que son EP puisse toucher les personnes qui ont vécu un traumatisme.
  • Les chansons peuvent emmener un support à ces personnes et les inciter à cultiver un sens de responsabilité.

Thèmes 

  • La recherche de soi, l’espoir, l’acceptation de soi,  les relations amoureuses, la rédemption et grandir.

Processus créatif 

  • L’enregistrement a pris deux jours puisque le réalisateur Alex Lapointe partait en tournée avec son groupe The Brooks.
  • Certaines des chansons ont été composées il y a 3-4 ans.
  • La chanson Clementine qui se retrouve sur le EP est la deuxième version de la chanson.

« Le EP est le résultat de 3-4 ans de travail musical et de travail sur elle en tant que survivante, femme, être humaine et musicienne ».

Hanorah

Post Romantic Stress Disorder

  • Un autre EP qu’elle a fait avant son aventure à l’émission La Voix et Dare To Care Records.
  • Elle ne sentait pas à une bonne place comme aujourd’hui. Elle était dans un moment de deuil après ce qu’elle a vécu.

Prendre du temps

  • Son agression sexuelle a eu lieu il y a 7 ans.
  • Hanorah a pris le temps de travailler sur elle.
  • La musique fait partie de son parcours vers la guérison.
  • À l’écoute de ses chansons dans Post-Romantic Stress Disorder, elle mentionne que on peut entendre où elle se situait mentalement dans son parcours. 

Chanson : Long Road 

  • La route n’est jamais terminée.
  • Il faut accepter que le chemin ne soit pas linéaire.

« Healing, recovering and growing aren’t linear at all. It’s important to accept that it won’t be easy to recognize them for what they are. They are part of growing. »

-Hanorah

  • Tu vas toujours trouver ton chemin même si la route de guérison peut être difficile.

Chanson : New Orleans

  • Une culture et société qui se relève même si elle a vécu des moments difficiles comme l’ouragan Katrina de 2005.
  • Elle aime la culture et la musique.
  • New Orleans est une lettre d’amour à son groupe et ses musiciens pour les 3 dernières années qu’ils ont vécu ensemble.

« My life was so much better now that I could’ve imagine »

-Hanorah

  • Elle est surprise en pensant à la vie qu’elle a vécue il y a 3 ans et celle qu’elle vit en ce moment. Hanorah ressent beaucoup de gratitude.

Passion chant et musique

  • Depuis un jeune âge, elle sait qu’elle veut faire de la musique.
  • Elle pensait que tout le monde voulait être musicien et que les gens choisissaient d’autres emplois, car c’était difficile.

« I jut always knew, It was always in me »

-Hanorah

  • 2-3 ans après son agression elle était malheureuse et cherchait un moyen de prendre sa vie en main et faire ce qu’elle voulait désirait. Elle a choisi sa carrière musicale ce qui fait qu’elle a contacté des producteurs et musiciens.
  • Il faut être conscient d’où nous sommes. 
  • Tout cela fait partie de son parcours de guérison. Il est important pour elle de constater où en est son état émotionnel. Les différentes étapes sont un test/un défi pour ses mécanismes d’adaptation. Alors, les étapes de sa carrière lui permettent de comprendre et voir cela.

Écriture des chansons

  • Elle peut avoir une situation en tête ou entendre une histoire et composer une chanson.
  • La musique peut lui arrive en premier et elle commence à composer.
  • Elle collabore avec son guitariste et conjoint Paul De Rita. Ils vont composer souvent ensemble.

Inspirations musicales

  • R&b/soul/jazz
  • Funky-groove-rock
  • Joss Stone
  • Amy Winehouse
  • Kelly Clarkson
  • Ottis Redding
  • Charles Bradley
  • Musique classique, alternative, etc.
  • L’album As I  Amd’Alicia Keys, mais plus particulièrement Lessons Learned et la chanson As I am ce sont des pièces musicales qu’elle aime.

Message des chansons

  • Il y a beaucoup de gens qui peuvent vivre des situations lourdes et difficiles. Donc,  For the good and the bad guys est un album pour venir en aide à ces personnes pour ne pas qu’elles se sentent seules.
  • Il ne faut pas abandonner et aller de l’avant !

Pour plus d’informations sur Hanorah : 

Source de l’image : Dare to Care Records