Une conversation avec le duo Smith and Thell

Smith and Thell est un duo pop-indie-folk suédois que j’ai découvert après avoir regardé la vidéo de la chanson If I Say de Mumford and Sons.

J’ai discuté avec la chanteuse du duo suédois Maria James Smith.

Commentaire vu sous la vidéo If I Say de Mumford and Sons

Album

  • Your new EP is named Telephone Wires. Why this title?

The idea for the concept of Telephone wires came after a night driving up the hills in Los Angeles. We saw the telephone wires swirling up the roads connecting every house and spreading out across the gigantic city. There’s a wire leading to everyone.

The feeling of being so connected, yet having such a hard time communicating with some people gave birth to the song.

« There’s a wire leading to everyone»
  • In the song Alice,what is the main message behind this song?

This song is written to one of the people we love most in the world, my (Mary Jane’s) sister Alice. We lost both our parents at a young age and has always just had each other, so she means the world to me. The song is about encouraging her to make mistakes and not worry too much about tomorrow. 

  • In the song Santa Barbara, is it a homage to the city? 

All the songs on this EP is about long distance relationships and being away from home. One day in between writing we took a day of for a road trip away from LA and drove to Santa Barbara. Sometimes it’s nice to just look out a car window and let the thoughts run free. While driving we saw a road sign saying ‘Purple Heart Trail’ mysteriously pointing away from the big town, like a little hint of that there is a new place waiting for those that got their hearts beaten up in the city of angels. So you could call the song a homage to the city and the memories it left us with after this day. 

  • What are your inspirations for writing? 

All our songs are little stories from our lives, if we don’t feel like we have anything to write about we don’t write. We never force songs and go into the studio and say let’s make a banger.

Our first album was reflections of childhood, an album aiming for relief after the loss of loved ones in our lives. Telephone Wires is about the difficulties communicating in the present time. Usually inspiration comes to us when it’s not the best timing. In the grocery store, while were supposed to finish another song, or in a meeting with some stiff bank person. Now a days we don’t care anymore. We just pick up the Voice Memos and sing out ideas where ever.

  • How does your creative process work? Do you have a routine for creating your musical projects? 

It usually starts with just lyrics or a melody. Many times without chords at first. If the lyrics and melody is strong by itself, we give them a house, a production. 

  • Smith and Thell are working on a new album.

Tournée

  • Any tour coming soon? A visit to Canada? 

The tour is being planned at the moment. We really hope to go to more places in Europe and also America and Canada, we just signed a US deal with Arista so it might not be too far away.

Smith and Thell

  • Who is Smith and Thell? 

We are Mary Jane Smith & Victor Thell, two restless creative souls that met at a rock club in our hometown Helsingborg in the Southern part of Sweden.

An indie girl and a pop-guy mashing their brains together into what we hope sounds like a big nice mess. 

  • What is the message you want people to get from your songs?

There are many messages, but the nerve in our music we believe is the sadness and joy we’ve been through in life merged together. We often use heartbreaking sad lyrics on an upbeat major production. I guess cause we’re very up and down emotionally. Laughing and crying at the same time kind of people. 

  • What is your purpose for creating music? 

To get shit out of our system. When a song after finishing it sounds just like how we felt, the emotion we were carrying before kind of neutralises in our souls as well. If that makes sense. 

  • What are your musical inspirations?

We don’t listen to just one specific genre, it always comes down to great songs and great lyrics. It can be a heavy metal song or a cheesy old banger. 

An artist that has been an inspiration to me is Alanis Morisette, and these days I’m very much into Bon Iver, he’s productions are like folky robot mozart on crack and i just love he’s brain so much. Victor started of as a drummer so he loves stuff with an interesting groove and when he started of he actually listened a lot to Toto believe it or not.

Pour plus d’informations sur Smith and Thell :

Source de l’image : Smith and Thell

Une conversation sur la musique et la santé mentale

La conférence au festival Pop MontréalLe burnout et la santé mentale dans l’industrie m’a emmenée à poser quelques questions à Diana Tat est doctorante en neuropsychologie afin d’avoir davantage d’informations sur le sujet. 

« Plus de 80% sur une base quotidienne, des jeunes adultes (15-24 ans) écoutent de la musique au moins une heure par journée ». 

Dans le cadre de son doctorat, Diana Tat mène une étude sur l’effet de la musique sur le stress et l’anxiété, mais elle se spécialise sur les athlètes qui ont subi des commotions cérébrales.  Son étude est faiteau laboratoire MUSEC, le Laboratoire de recherche sur la musique, les émotions et la cognition, et elle est liée au BRAMS, le Laboratoire de recherche sur le Cerveau, la Musique et le Son.

Qu’est-ce que le burnout ? Les causes ? 

  • Il y  a un chevauchement avec la dépression, mais le burnout découle de  l’épuisement professionnel. Il s’agit d’un facteur important. 

Outils pour surmonter l’anxiété (en lien avec la musique)

  • Du côté de la littérature scientifique, il n’y a pas de réponses précises. (ex : une chanson en particulier).
  • Recommandations scientifiques – musique instrumentale (sans paroles) et de la musique classiqueparce que les paroles peuvent interférer avec le processus de relaxation. 
  • Dans les études, les musiques classiques sont souvent utilisées.
  • Mélodie : la littérature suggère un rythme lent. Le corps et le coeur vont se synchroniser avec le rythme de la musique et ralentir leur cadence.

Études scientifiques 

  • La musique peut raviver des souvenirs (ex : expériences traumatisantes ou expériences positives).
  • Les chercheurs demandent au participant d’exécuter une tâche stressante. Ensuite, ils lui font écouter de la musique et ils regardent dans quelle mesure la musique peut réduire le stress. 
  • Ils vont mesurer le stress à deux niveaux :
  1. Niveau auto-rapporté : selon sa perception, la personne indique le niveau de stress sur une échelle.
  2. Les chercheurs posent des électrodes pour mesurer l’activité cardiaque et l’activité électrodermale qui est l’activité électrique de la peau. 
  • Par exemple, lorsque nous sommes stressés, nos mains deviennent moites. Donc, lorsque les chercheurs mettent des électrodes sur les doigts, ils peuvent mesurer le niveau de sudation qui indique l’activation du système nerveux autonome et cela leur permet de comparer différents groupes de participants, différentes conditions audio et de savoir si la musique se démarque.

Sélection des chansons

  • Pièces classiques
  • Pièces instrumentales 
  • Sans paroles 
  • Elles sont jugées par les participants. 

L’étude à Diana Tatt

  • Elle est présentement dans la phase d’essai (testing) et elle a recueilli quelques données. La tendance est prometteuse. (ce n’est pas statistique).
  • Comparaison : l’écoute de la musique avec une autre condition sonore. Les chercheurs font faire une autre activité sonore au participant.
  • Ils comparent aussi avec le silence. Il pourrait y avoir un effet dis-tracteur, mais il est difficile de savoir quels sont les bénéfices de la musique. Par exemple, une autre activité sonore pourraitêtre d’écouter un livre audio.
  • Indice : voir l’électrocardiogramme.
  • Nombre de participants : une quinzaine, mais son objectif est de 30 participants. 
  • Remplir plusieurs questionnaires sur le stress.
  • Protocole : validé et standardisé.
  • Ce qui fonctionne est un stress de nature sociale (socio-évaluative). Par exemple, faire un discours où la personne sera par la suite jugée. (peur d’être jugé, de faire quelque chose devant le public).
  • Instructions – un temps prévu pour le discours, mais les indications sont données aux participants.

Faits intéressants 

  • Pourquoi est-ce que la musique fonctionnerait pour la réduction du stress ?
  1. La musique favoriserait l’humeur et les émotions.
  2. Il y a eu plusieurs sondages, « pourquoi écoutez-vous la musique ? » . La réponse qui revenait le plus souvent est « pour moduler l’humeur » (se relaxer, se calmer). Donc, sans nécessairement connaitreles effets de la musique, les gens l’écoutentpour changer leur humeur.
  • Le circuit de la récompense dans le cerveau  – lorsqu’un individu ressent des frissons en écoutant de la musique, c’est la même voie qui s’active que lorsque l’on prend du chocolat.  Donc, c’est pour cela que l’on peut écouter la même chanson en boucle ! 
  • Dépendance à la musique ? – il n’y a pas de dépendance à la musique, mais les chercheurs essaient encore de comprendre la question. 

«  Selon une étude, 97,2% de la population écoutent la musique ».

La musique est omniprésente dans nos vies. Il faut écouter la musique quinous plait !

Plus d’informations sur les effets de la musique sur le stress : 


Une conversation avec Limland

Jessie Braverman aussi connu sous le nom d’artiste Limland fait de la musique folk. 

Nous avons discuté de son parcours de Montréal à Berlin, de son premier album et des compositions. 

Il y a des similitudes entre sa musique et celle de deux artistes : Iron & Wine et Matt Holubowski.

Quelle est l’histoire de Limland ?

Il est parti de Montréal vers New York pour ensuite vivre à Berlin en Allemagne.

  • Il a fait un échange universitaire à Berlin et c’est ce qui lui a permis de découvrir la capitale allemande.
  • De retour à Montréal, après ses études, il y est retourné pour y vivre.
Couverture de l’album Open, Treasure Ellery 
Source : Limland 

Inspirations musicales

La musique folk l’inspire et les artistes qui l’ont inspirés sont : 

  • Bob Dylan
  • Nick Drake 
  • Elliot Smith
  • Simon & Garfunkel 

Son style musical est folk expérimental puisqu’il essaie d’utiliser une instrumentation plus complexe. Il a travaillé avec plusieurs instruments comme la guitare, le ukulélé, la basse, etc. 

« Ce n’est pas du folk pur mais c’est de la musique »

Open, Treasure Ellery 

  • Il n’y a pas une grande signification mais il peut y avoir une idée derrière les mots. 
  • Quelques fois, il se peut que Limland ait une mélodie, une idée mais il doit trouver une sonorité pour composer ses pièces musicales.
  • C’est l’acceptation de soi-même.
  • C’est une interprétation de quelque chose qu’il a inventé, car ça allait bien avec la mélodie.
  • C’est un album autobiographique

Que signifie Ellery ? 

  • Ellery est juste un nom. 
  • Il avait la sonorité en bouche mais ne savait pas si ce mot/nom existait. 

Créativité et le processus de création

  • Il cherche des sonorités avec des mots et il espère qu’il y a des vrais mots pour corroborer avec ses explorations (trouver un mot).
  • Instruments et voix sur l’album ont été faits par lui.
  • Il a invité des artistes et amis à venir jouer avec lui sur son album (ex : le trombone).
  • Combien de temps ? – il a commencé des chansons il y a quelques années (ce n’était pas des chansons complètes mais des idées).
  • Processus de création – enregistrement et composition – une durée d’un an.
  • Écriture des chansons : expériences qui lui sont arrivées et a voulu s’en inspirer pour les écrire.

«  La musique est un muscle…  » 

  • Limland a mentionné qu’il faut passer du temps avec la musique et ses idées. Aussi, il faut prendre le temps de se concentrer sur une idée puis prendre le temps de la développer.
  • Il peut s’asseoir au piano, jouer de la guitare ou même essayer de chanter et les idées peuvent lui venir de cette façon.

Album : Open, Treasure Ellery

  • C’est son premier album. 
  • Il a toujours joué dans des groupes et fais des tournées.

« Il y a eu beaucoup de musique dans ma vie mais ce n’était jamais une priorité de faire un album »

  • À un moment, il a reconnu qu’il avait des choses à partager et à raconter.

Signification des titres des chansons

  • Dream of Euterpe  –  C’est une figure de la mythologie grecque qui représente la musique. Il a fait de la musique pendant plusieurs années, il ressentait une urgence dans le processus de créer son album.
  • Le rêve d’une poursuite musicale.
  • Ce n’est pas liée à la mythologie grecque mais c’est une analogie à la musique. 
  • Underneath the Sun– cette chanson est une de mes favorites sur l’album.
  • Shroud– C’est une image d’un nuage. Il avait l’impression d’être caché dans un nuage et c’est difficile de trouver la direction, le sens de sa route.  C’est une question de croire, et de suivre ses instincts.

« Peu importe le nuage t’entoure, la vie continue et la route devient claire »

Projets futurs ? 

  • Spectacle solo et en groupe.
  • Limland faire des tournées.
  • Sa disposition et sa nature artistique est dans la composition – c’est là qu’il se sent à l’aise. Il aime le studio.
  • Il travaille sur le prochain album qui bifurque sur les sons orchestraux et instrumentaux.

Message de son album 

  • Les gens trouvent une réponse à ce qu’ils cherchaient dans leur vie.
  • Il n’y a pas de but spécifique et il n’y a pas de grand message.

Pour plus d’informations sur Limland:

Source de l’image : Limland