The Politics of Living de Kodaline

Kodaline est un groupe irlandais qui fait de la musique de style rock-alternatif avec des sonorités pop.

Ce sont les chansons High Hopes et All I Want de leur premier album In a Perfect World (2013), m’a fait découvrir le groupe. Kodaline revient avec leur plus récent projet musical, leur troisième album, The Politics of Living qui touche plusieurs thèmes comme l’amour, les relations, l’empathie, la positivité, etc.

Kodaline_photo

Source : Amazon

Voici les 12 raisons de vivre selon Kodaline:

 

1. Follow your Fire 

C’est la première chanson de l’album qui donne le ton au projet. Ce morceau musical est une note positive et un rappel de suivre ton instinct et de conquérir tes rêves.
«  Did you get out? I’m wondering where you are
(Did you follow your, follow your fire?) » 

2. Hide and Seek 

Il faut ne pas se cacher, mais montrer notre authenticité. D’un autre côté, si nous devons nous cacher, nous pouvons le faire pour prendre soin de nous et ensuite devenir une meilleure version de nous-mêmes.
«  There’s no hide and seek
I see you, see me
What’s the mystery? » 

3. Angel 

Cette chanson est dédie à une admiratrice du groupe décédée lors d’un de leurs concerts à Dublin.  La leçon dans cette chanson est qu’il faut profiter de tous les moments que la vie nous offre puisque nous ne savons pas lorsqu’elle sera terminée.
«  In the blink of an eye, everything can change
So just appreciate the little things
‘Cause you never know what tomorrow brings » 

4. Worth it 

Une question à se poser « Est-ce que ça en vaut la peine? » Il faut prendre le temps de  vérifier toutes nos options pour que nous puissions prendre des décisions éclairées. Il ne faut pas trop se précipiter dans la prise de décision.

«  Is it worth it? I don’t know » 

5. Shed a Tear 

Il s’agit d’une chanson avec des paroles qui parlent pour elles-mêmes.  La leçon de vie dans Shed a Tear est d’avoir de la compassion et de l’empathie pour les gens et le monde qui nous entourent. Ils peuvent vivre des situations difficiles, mais il faut être présent pour les soutenir dans ces périodes ardues.

«  I shed a tear for you
Open your eyes, I’m by your side
I’m never leaving you
Darkness to light, stay through the night
I’m walking in your shoes » 

6. Head Held High

Garder la tête haute et ne pas se décourager même si la vie nous emmène des épreuves.

«  You need a little light to guide the way
Waiting on the sun to shine again
You gotta keep your head up high » 

 

7. Born Again 

Être la meilleure version de nous-mêmes pour nous et les gens que nous aimons. Chaque jour est une opportunité de renaître et de créer ce que nous voulons.

«  You make me want to be better
Taking me back to the line
We’ll always be stronger together » 

 

8. I Wouldn’t Be 

La huitième chanson emmène une balance sur l’album. C’est une pièce introspective où nous entendons les quatre membres du groupe remercier les individus qui ont eu un impact dans leur vie. C’est un moment de gratitude.

«  I wouldn’t be who I am, without you » 

9. Don’t Come Around

Une personne semble avoir été blessée par une autre dans une relation. Il faut prendre le temps de comprendre ce qui s’est passé et les raisons pour lesquelles cette personne (ou nous sommes rendus) à cet endroit.

«  What was ours ain’t yours and mine
Someone had to draw the line
It hurts me every now and then » 

 

10. Brother

Soutenir ton prochain. Soutenir ton frère, soutenir ton ami ou un proche qui est important pour toi.

«  If I was dying on my knees
You would be the one to rescue me
And if you were drowned at sea
I’d give you my lungs so you could breathe
I’ve got you brother »

11. Hell Froze Over

Apprendre de l’un et l’autre. Prendre les meilleures décisions pour notre bien-être.

«  I would do anything for you
But I won’t do that again
We might never get closure
Heaven knows it had to end » 

12. Temple Bar 

C’est une chanson qui nous fait suivre une personne qui se remet en question sur des moments de sa vie. Une remise en question est essentielle pour mieux avancer par la suite.
«  Like music without its dancers
Like a bird without a song
Tell me, where did it all go wrong? » 
En écoutant cet album, les voix des 4 membres de Kodaline ressemblent aux voix d’un amalgame de deux groupes soit Mumford and Sons et Coldplay.
Politics of Living est un projet musical qui te fait penser à la vie en général. C’est un album qui s’écoute bien lorsque l’on veut se détendre ou même pour découvrir l’univers du groupe irlandais. Il y a des chansons qui bougent et d’autres, plus lentes, ce qui apporte un bon équilibre au projet musical. Donc, c’est un son varié qui peut plaire à plusieurs.

Enfin, pour plus d’informations sur leur nouvel album et leurs chansons, tu peux cliquer : ici et ici.

 

Source de l’image : Song Kick 

Une conversation avec le duo HFDT

Le duo français HFDT fait de la musique électro-pop-funk. Leur plus récent projet musical Love Memories est un EP qui fait danser et qui nous fait découvrir des chansons rythmées.

Nous avons discuté de leur plus récent projet musical, de leurs influences, de la formation du duo et de leurs futurs projets.

Source : HFDT

HFDT 

  • Le duo existe depuis 1 an /1an et demi.
  • David et Philippe ont eu un parcours musical chacun de leur côté.
  • Ils ont suivi leurs projets individuels et se sont fusionnés pour créer HFDT.
  • HFDT : ce sont des symboles.

– HF = High Fidelity– déterminer des sons de haute qualité, c’est une définition et c’est un label

– DT = c’est la partie d’inspiration

  • HFDT est un test de psychologie par le dessin où le duo a expliqué que l’on peut voir la psychologie de la personne par le dessin.
  • Le lien avec la musique : à travers le dessin on peut lire la personnalité de l’artiste tandis que par la musique on peut avoir cette dimension.

« Ne pas suivre forcément les codes, développer la fibre artistique que de chercher des sons actuels… » 

« On prend ce qu’on aime pour le transcrire dans nos projets et nos chansons »

  • Ils espèrent rejoindre des gens qui aiment différents sons.
  •  Le duo suit sa propre tendance.

Avant le projet HFDT

  • David : Il est chanteur et a fait partie du groupe MaliBlues. Il a également travaillé avec les enfants lors de projets scolaires où ils ont écrit leurs chansons et sorti un album. Il a aussi travaillé dans la musique hip-hop, dans la production et a créé ses propres projets. Donc, ça fait une vingtaine d’années qu’il fait de la production de tout genre.

« La musique est un média culturel important ».

-David, HFDT

  • Philippe : Il produisait des projets pour lui et a travaillé avec David sur d’autres… Aussi, il a développé sa branche artistique (dessin, graphisme, architecture, etc.).

Style musical 

  • Pop, rock, blues, groove.
  • Style musical des années 70, 80 et 90.

Processus de création

  • Ils ont trouvé les sons avant de trouver la chanteuse. C’est le travail de sons et voix qui a créé le son de Love Memories.
  • Ils développent leur propre musique à travers les sons instrumentaux. Ils n’hésitent pas à accueillir d’autres artistes ou producteurs pour les inviter à participer et enrichir leurs morceaux musicaux.
  • Travail collaboratif et le partage sont des éléments importants pour HFDT.
  • Ils recherchent de la belle musique.
  • Ils aiment fusionner plusieurs sons.
  • Compositeur, production, guitare, piano, techniques de DJ.

Inspiration et message des chansons de Love Memories

  • La nostalgie des beaux sentiments amoureux.
  • Message de l’amour et les choses simples.
  • Il faut prendre le temps de se poser les bonnes questions.
  • Le chanteur ou la chanteuse peut apporter ses propres inspirations.

Love Memories

  • 6 mois pour le réaliser incluant la sortie du projet.
  • Sharon Hosana est la chanteuse principale sur les différentes pièces du EP.
  • Antonio Cincinatti a aussi participé sur une chanson.

 Futurs projets

  • Tout n’est pas encore planifié après Love Memories.
  • Produire et faire un nouvel album.
  • Sorti à la fin de l’année 2019.
  • Des nouveaux singles à venir.

Pour plus d’informations sur HFDT:

Jessie Reyez : une énergie et une passion contagieuse

La chanteuse torontoise Jessie Reyez s’est arrêtée à l’Astral de Montréal, le 25 novembre dernier, pour présenter son concert dans le cadre de la tournée Being Human (Being Human on Tour).

Première partie : DJ Rosegold et Savannah Ré

DJ Rosegold a tellement réchauffé la salle de l’Astral que l’audience chantait et dansait. Elle a mis des chansons comme Bodak Yellow de Cardi B., Mia de Bad Bunny et Drake, God Plan’s de Drake, etc.

Ensuite, Savannah Ré,  chanteuse de r&b/soul, est venue sur scène et a interprété quelques chansons.

 

Source : Facebook

Elle a dit au public qu’elle est née à Montréal, mais qu’elle a grandi à Scarborough, Toronto. C’est la première fois qu’elle était de retour à Montréal pour faire un spectacle.

Savannah Ré a fait la chanson The Best is Yet To Come qui est une belle découverte musicale. De plus, elle a fait une version soul Many Men de 50 Cent qui a bien été accueillie par le public.

Elle a une belle présence sur scène.

Jessie Reyez : authentique et passionnée

Source : DNA Mag 

Jessie Reyez est à peine arrivée sur la scène de l’Astral que les applaudissements se faisaient déjà entendre ce qui nous donnait une idée de l’ambiance de la soirée.

Elle a performé Dear Yessie suivit d’Apple Juiceet de F*** Being Friends, ces trois chansons se retrouvent sur son plus récent projet Being Human In Public.

Ensuite, elle a partagé le parcours qu’elle a fait pour l’atteinte de son rêve d’être sur une scène et de chanter. Donc, elle a débuté dans le domaine de la chanson en tant qu’auteure-compositrice avant de se retrouver sur scène devant un public. Par la suite, elle a chanté One Kiss de Calvin Harris et Dua Lipa, chanson qu’elle a écrite.

La chanteuse torontoise a mentionné qu’elle était nerveuse comme la fois où elle a performé au Festival de Jazz de Montréal, soit le 3 juillet dernier. Toutefois, sa nervosité ne se faisait pas ressentir.

Aussi, elle a fait la chanson Zola, la chanson en espagnol sur Being Human in Public puis elle s’est adressée à son public en espagnol à quelques reprises. La prestation de cette chanson était touchante. Les émotions se faisaient ressentir dans toute la salle de spectacle.

Jessie Reyez n’aime pas l’énergie négative. Alors, lors de la prestation de Nice Guy, chanson qui se retrouve sur Kamikaze d’Eminem où elle participe à deux reprises. et elle a demandé aux membres du public de faire un cercle pour faire un mosh pit. Donc, tous les gens qui y ont participé se sont débarrassés de l’énergie négative en la dépensant en sautant!! Après, elle a demandé à tout le monde de prendre 3 respirations!

Toutefois, il y a eu des moments plus sombres dans sa vie, mais importants à partager comme l’incident qui lui est arrivé avec un producteur où elle a fait référence au mouvement #metoo. Elle a chanté Gatekeeper (les paroles parlent pour elles-mêmes). De plus, elle a dit au public qu’elle a souffert de dépression, mais l’écriture de la chanson Figures a changé la trajectoire de sa vie et son parcours musical.

Enfin, lors de son spectacle Jessie Reyez a mentionné deux éléments à son public montréalais : ne pas arrêter la poursuite de ses rêves même si la route peut être ardue et malgré la déprime et les moments difficiles, il faut prendre le temps d’en parler à une personne, mais surtout prendre le temps de guérir de ses peines et de prendre soin de soi.

«  You have to be a the end of the tunnel…you have to love yourself » 

– Jessie Reyez

Jessie Reyez est une femme énergique qui donne son 100% et son audience lui redonne davantage d’énergie. C’est une auteure-compositrice-interprète qui est passionnée par son métier. Sa passion est contagieuse! La connexion entre elle et son public était magnifique. Jessie semblait parler à ses amis. C’était un spectacle où les différences étaient mises de côté : L’amour et la positivité étaient présents.

Le message de ce spectacle est :

«  Love who we wanna love » 

– Jessie Reyez

 

L’amour, l’énergie électrisante et la positivité étaient au rendez-vous.

 

Source de l’image : The Edge