Le retour de JoJo

L’auteure-compositrice et chanteuse américaine JoJo que nous avons connue avec les chansons Leave (Get Out), Too Little Too Late est de retour avec son nouvel album, Good to Know.

Elle a réalisé d’autres albums comme Mad Love, The High Road et JoJo.

Mes coups de cœur sont Small Things, Man et Gold.

Source de l’image : Business Insider

JoJo fait de la musique r&b/soul. Elle collabore sur une chanson avec le rappeur et producteur canadien Tory Lanez (Comeback). Donc, selon moi, Gold, la troisième chanson de l’album, donne le ton au projet de la chanteuse et semble être le moment où l’album commence véritablement.

Small Things est une des chansons forte de l’album puisque nous pouvons entendre la vulnérabilité et la transparence dans les paroles de JoJo.

“And when my friends ask how I’m doing
I say, « I’m great now, » but the truth is
I’m getting good at holding it in
All my emotions, all my feelings
But the more that I fight them, the bigger they seem
What really kills me is all the small things”

-Small Things

Good To Know est un album où JoJo chante ses sentiments et émotions liés aux relations amoureuses, les questions qu’elle se pose et tout ce qui est bon à savoir sur les relations humaines.

Finalement, le retour de JoJo est réussi. Il est bien de constater son évolution en tant que chanteuse. Enfin, Good to Know pourrait être écouté à la suite des chansons des albums de Snoh Alegra et DVSN.

Source de l’image : Variance Magazine

DVSN : A Muse in Her Feelings

Le duo torontois est de retour avec son troisième album, A Muse in Her Feelings. Daniel Daley (chanteur) et Nineteen85 (producteur) nous reviennent avec un projet musical qui nous transporte dans le monde du r&b où les relations amoureuses, les questionnements, les sentiments sont mis de l’avant.

Écouter l’album de DVSN c’est se faire un cadeau à soi. Cet album de 16 chansons nous permet de découvrir les deux artistes et surtout la production musicale de Nineteen85. Les chansons s’écoutent bien. Les pièces musicales s’enchaînent bien les unes après les autres.

Une citation qui décrit bien cet album et la musique de DVSN est:

«  The whole idea behind dvsn is, we’re going to give you the unexpected »

Daniel Daley, Billboard

DVSN nous donne des cadeaux musicaux sur cet album avec toutes les collaborations que l’on y retrouve. Une belle liste d’artistes qui apportent tous un aspect spécial aux chansons comme : Buju Banton, Ty Dolla $ign, Jessie Reyez, Shantel May, Summer Walker, Future et Snoh Aalegra.

Un de mes coups de coeur sur l’album est Between Us où DVSN collabore avec l’auteure-compositrice et chanteuse suédoise Snoh Aalegra. En écoutant cette chanson nous pouvons entendre la reprise de la chanson d’Usher, Nice and Slow.

Aussi, les autres coups de coeur sur cet album sont Courtside avec Jessie Reyez, Dangerous City avec Buju Banton et Ty Dolla $ign, A Muse, No Good, … Again avec Shantel May, Friends avec PARTYNEXTDOOR, etc.

Enfin, A Muse in Her Feelings peut être un bel ajout à ta playlist de musique r&b. Cet album nous permet de découvrir la diversité musicale du duo torontois. Un troisième projet musical qui fait du bien aux oreilles. J’ai hâte de revoir le groupe en concert!!

Source de l’image : Pitchfork

Brittany Howard : un premier album solo

Brittany Howard, chanteuse du groupe Alabama Shakes, présente son premier projet solo nommé Jaime. Un album où elle traite de plusieurs sujets comme la famille, l’amour, être la meilleure version de moi-même, les relations amoureuses, etc.

Elle fait de la musique qui englobe plusieurs styles musicaux comme le r&b-soul-alternatif avec des petites touches de jazz. À l’écoute de Jaime, à quelques moments, nous pouvons entendre que sa voix a les mêmes teintes que Macy Gray. Une voix soul douce et profonde qui a un message à faire véhiculer. Nous ressentons toutes les émotions qu’elle veut partager.

Les chansons de ce projet musical s’écoutent bien puisque le rhythme changent de chansons en chansons. Elles ont toutes une particularité qui font découvrir le côté créatif et artistique de la chanteuse américaine. La chanson Goat Head fait allusion à son histoire familiale tandis que dans Georgia Brittany Howard chante son amour à une dame qui est plus vieille qu’elle.

Le processus de création

Source : Pitchfork

Brittany Howard a nommé son premier album Jaime puisqu’il s’agit du nom de sa sœur qui a perdue la vie lorsqu’elle était adolescente. Sa soeur, musicienne est celle qui a inspiré Brittany Howard à faire de la musique. 

Dans une entrevue de la BBC, elle a expliqué le processus de création de son album. Donc, Brittany Howard s’est installée à Topanga en Californie pour écrire ses chansons. Elle a tenté de jouer plusieurs instruments et de trouver l’inspiration, mais elle n’en trouvait pas. 

« But once I stopped trying, the songs came, and they came really complete. I could just hear all the parts. »

-Brittany Howard

Donc, cette partie de l’entrevue est importante pusiqu’au moment où elle a essayer de trouver des idées, les chansons lui sont venues. Howard pouvait entendre toutes les parties de ses chansons. Cette partie de l’entretien avec la BBC m’a fait réaliser qu’il ne faut pas se forcer à créer lorsque nous ne pouvons pas. Oui, il est important de faire ce que nous aimons, mais il faut pendre le temps de s’écouter, prendre une pause et laissez aller les choses. Let it go and let it flow! Follow the flow!

Britany Howard – Stay High

« I wondered what it was I wanted for myself next. I suppose all I want is to help others fell a bit better about being.»

-Brittany Howard*

Enfin, Jaime est un album où Brittany Howard dévoile des aspects de sa vie à son public. Un premier album qui permet de comprendre l’auteure-compositrice et d’entendre des morceaux musicaux qui nous emmène à explorer un univers où la liberté et l’amour sont présents. Un endroit où il fait du bien…d’être. 

*message écrit sur le compte Instagram du groupe Alabama Shakes

Source de l’image : NPR