La passion du métier et les expériences pour la KOD tour

La tournée KOD de J.Cole s’est arrêtée au Centre Bell le 5 octobre dernier.

Earthgang & Young Thug

Source : Dreamville

La soirée de hip-hop a débuté avec le duo Earthgang en provenance d’Atlanta. Dès la première chanson, les deux artistes vêtus d’un ensemble une pièce orange ont su propager leur énergie. Une énergie qui s’est fait ressentir lors de toute leur prestation. Ils ont chanté Meditate puis une pièce qui mettait de l’avant leur mécontentement vis-à-vis président des États-Unis, Donald Trump . Ensuite, Earthgang a présenté la chanson prodige par J.Cole nommée Voodoo . Leur premier album, Mirrorland, sera disponible bientôt.

Source : Pitchfork 

La soirée s’est poursuivie avec l’arrivée de Young Thug, lui aussi originaire d’Atlanta. Il s’agissait de sa première prestation sur le sol montréalais. Vêtu d’un manteau rouge et blanc, il a présenté plusieurs chansons de son répertoire comme Pick Up the phoneBestfriendAin’t about the money où il y collabore avec un autre rappeur d’Atlanta, T.I. et Lifestyle. L’énergie qui était présente lors de la prestation de Earthgang a augmenté lors des chansons de Young Thug. Son plus récent projet On the Rvn est disponible.

J.Cole

Source : Billboard 

Sa prestation a débuté avec le premier morceau de l’album, Intro, qui a mis l’audience dans le contexte du plus récent album de J.Cole. Une fébrilité pouvait se ressentir dans tout le Centre Bell .

Cole a présenté les chansons de KOD comme Motiv8Kevin’s HeartFriendsATM, etc. Aussi, il a pigé dans des pièces musicales de ses mixtapes de début de carrière et de ses albums. Nous avons pu entendre Can’t get enoughWet DreamzWork itApparentlyLove Yourz, etc.

Les cris “K.O.D!! K.O.D!!” pouvaient se faire entendre. De plus, lorsque J.Cole présentait ses chansons, nous pouvions l’apercevoir sourire et être heureux d’être devant son public montréalais. Il était également accompagné de musiciens, de choristes et d’un DJ.

J.Cole a partagé avec son audience les 3 significations de son plus récent projet musical K.O.D (Kill Our DreamsKids Overdosed et Kids on Drugs). De plus, il a partagé différentes notions comme celle du succès et de la peine. Le rappeur de Fayetteville a une facilité à véhiculer son art. Par exemple, l’art des paroles et celui de raconter les histoires de ses chansons étaient bien exécutées.

Il a mentionné qu’il n’y a pas de succès du jour au lendemain. Il faut travailler et y aller un jour à la fois.

«  It’s one step at a time »

 – J.Cole

Aussi, le chemin que l’on prend pour réaliser nos rêves est plus important que le succès final puisque la route vers la réussite est pleine d’apprentissages. Un élément qu’il a souligné est que la capacité de faire face à la douleur nous rend plus en santé. Donc, il est important de parler des tourmentes que nous vivons?. Il ne faut pas pas laisser cela à l’intérieur de nous mais il faut l’extérioriser.

«  What makes up happy is our ability to process and deal with pain »

– J.Cole

Enfin, cette soirée de hip-hop était énergique. Le spectacle était axé sur les épreuves, la stabilité et la notion du succès. Les propos traités par J.Cole peuvent emmener à une réflexion sur notre relation avec nos épreuves personnelles.

Source de l’image de couverture : Variety

Les découvertes musicales de la Tunisie

Le voyage en Tunisie m’a permis de découvrir de nouveaux artistes. Voici ces 3 artistes qui font de la musique qui est un mix de style rap/hip-hop/pop/reggae, etc.

Maître Gims

La chanson que j’ai écoutée dans la voiture en route vers la plage est Corazon de son plus récent projet musical Ceinture Noire où il collabore avec les rappeurs américains Lil’Wayne et French Montana. J’ai été transporté par le rythme et le mélange des sons. Toutefois, une des chansons que me l’a fait connaître est Sapé comme jamais.

Lartiste

J’ai entendu la chanson Chocolat de Lartiste où il collabore avec la chanteuse Awa Imani.  Youssef Akdim mieux connu sous le nom Lartiste est un rappeur français qui fait de la musique qui mélange plusieurs styles comme le hip-hop, dancehall, rap.

La chanson Chocolat  peut être entendue sur son deuxième album Clandestino.

Balti

Le troisième artiste que j’ai découvert lors de mes journées ensoleillées en Tunisie est Balti. La chanson est Ya li li avec Hamouda.

Balti est un chanteur-compositeur rappeur Tunisien. Selon, le site Hit Radio, le thème principal de la chanson est la violence conjugale. Alors, Ya Li Li, raconte la séparation d’une femme et son mariage avec un autre homme.  Donc, cette femme a un enfant qui vit mal la séparation de ses parents et il retrouve confort /refuge chez son père.  À la fin, la mère se sépare de son deuxième mari qui la battait et qui était violent avec son fils puis décide de se remettre avec son premier mari.

Le sujet de la chanson n’est pas joyeux. Je ne comprends pas les paroles de cette chanson, mais le rythme et les sons sont bons. Je l’ai souvent entendue lors de mon voyage.

Finalement, la beauté de la musique c’est que tu ne peux pas comprendre les paroles, mais le rythme peut te faire voyager.

 

Un spectacle coloré pour Drake et les 3 Migos

Le 4 septembre dernier, Drake et le groupe Migos ont fait un arrêt au Centre Bell dans le cadre de leur tournée Aubrey and The Three Migos. 

Première Partie : Roy Woods 

Roy Woods, chanteur canadien, signé à l’étiquette de disque OVO à fait quelques chansons. Lors de sa performance, son invité surprise, Baka Not Nice, a fait sa chanson Living up to my name. Malheureusement, à plusieurs reprises lors de la prestation de Roy Woods, il nous était difficile d’entendre ce qu’il disait où même chantait. Même si le son n’était pas à son meilleur, cela a été pour moi la parfaite occasion de me familiariser avec ses chansons puisque je ne les connaissais pas.

Migos

Par la suite, il y a eu la performance du célèbretrio d’Atlanta, Migos. Les troisétaient habillés d’un ensemble de couleur; Quavo en rouge, Offset en jaune et TakeOff en vert. Bien évidemment, les couleurs de leurs costumes s’agençaient avec les effets pyrotechniques et les couleurs fluorescentes de la scène. Une belle ambiance était installée dans le Centre Bell. Le trio a chanté plusieurs hits de leurs albums Culture, Culture II et de leurs autres projets musicaux comme : Hannah Montana,Pipe It UpBad and BoujeeMotorsportFight Night, etc. L’énergie n’enlevait pas le fait que l’on ne pouvait pas entendre tout ce que les Migos partageaient avec leur public. Un peu comme la prestation de Roy Woods, le son n’était pas à son meilleur.

Aubrey Drake Graham 

Drake est arrivé 45 minutes après la performance de Migos. Il a performé les chansons de son plus récent album Scorpion. La performance du rappeur torontois était divisée en deux parties, Side A et Side B, tout comme le projet Scorpion.

Drake était sur une scène de forme rectangulaire situé elle-même au milieu de l’amphithéâtre où il y avait plusieurs écrans positionnés au-dessus de lui. L’organisation de la scène permettait au public de bien percevoir la performance. Donc, Drake a pigé dans son répertoire d’une décennie où il a fait 8 out of 10Mob TiesEmotionlessOverAll MeControllaWorkStarted from the bottomEnergy, sans oublier God’s PlanNice for What et In My Feelings. Il a même collaboré avec Migos sur Walk it Like I Talk it et Versace (remix).  Les effets techniques et les couleurs agrémentaient bien la performance de Drake. Toutefois, à quelques reprises, il était difficile d’entendre ce qu’il partageait à son public même si celui-ci lui donnait beaucoup d’énergie.

«  Montreal it feels good to be home! » 

-Drake 

Enfin, Drake a remercié son public et ses fans de suivre sa carrière, mais surtout d’être toujours au rendez-vous. Un message d’amour et d’unisson se faisait ressentir lors de cette soirée musicale.

 

 

 

Source de l’image: Z 1035