Beyries : une recontre à travers…

Encounter est le deuxième album de l’auteure-compositrice et interprète Beyries. Ce deuxième projet de la chanteuse nous mène à faire plusieurs rencontres.

Une rencontre de soi à travers un miroir. Une rencontre de soi à travers les paroles de l’artiste qui peuvent refléter des parties de nous-mêmes que nous ne voulons pas étaler au grand jour. Est-ce que nous sommes obligés de les étaler ? Non. Toutefois, il est bien de comprendre nos pensées, nos peurs et nos joies pour mieux se comprendre comme être humain.Comment une chanteuse peut-elle chanter avec une précision et conviction ? Elle le fait avec douceur et patience. 

Est-ce que c’est ce qu’elle veut faire avec Encounter ? 

Dès les premières notes de la première chanson, nous ressentons un sentiment de joie et de calme qui s’installe pour nous conduire dans le bel univers musical de l’auteure-compositrice et interprète Beyries.

Les thèmes traités sur l’album sont la relation avec soi-même, l’amour, les relations humaines, mieux se comprendre ou même comprendre l’autre. Ce sont des rencontres intéressantes qui nous font réfléchir. 

Comment ne pas tomber sous le charme de cette artiste? Une beauté dans la simplicité des paroles, d’un son et des histoires qu’elle nous partage. Une authenticité et une ouverture de soi qui nous mènent à mieux comprendre les subtilités de ce qu’elle véhicule dans ses chansons.

Encounter nous mène à aller à la rencontre de Beyries, de ses histoires et de ses émotions. La douceur de sa voix nous permet d’écouter les paroles de ses chansons attentivement et lorsque nous tombons sur une parole qui frappe, elle nous fait réfléchir. Par exemple, dans Over Me elle dit :

Can I get to be stronger
Can I get to speak
I need something to get over
To get over this

I’ve lost power
I’ve lost the key
Take time
Take cover
The water’s deep

-Over Me

Donc, c’est de prendre le temps de surmonter la montagne qui se forme devant nous pour être capable de la franchir. Nous pouvons perdre le pouvoir ou notre clé pendant un moment, mais il est toujours possible de les reprendre pour créer notre chemin. Alors, c’est de prendre le temps de faire ce qui nous rend heureux et ne pas se soucier de ce qui n’est pas important pour nous et notre bien-être. Prendre le temps de profiter des cadeaux que la vie nous offre.

Les 11 chansons qui se retrouvent sur Encounter sont quelques fois rythmées, mais pas trop. Beyries fait de la musique folk-alternative avec des touches de pop par moment. Un son vaporeux et délicat comme Ghostly Kisses et Milk and Bone avec une puissance dans les paroles comme celle de la chanteuse montréalaise La Force.

Enfin, écouter les chansons de Beyries c’est se faire un cadeau. Un cadeau rempli de rencontres intéressantes, d’amour, de paix et de beauté. Beyries est une chanteuse qui met son cœur et âme dans ses chansons puis ça je l’ai remarqué dès la première fois que je l’ai vu au Casa Del Popolo à Montréal en 2017.

Source de l’image : Shayne Laverdière

Une conversation entre Beyries & Karine Vanasse

Le 7 décembre dernier après sa prestation, Beyries elle s’est assise avec Karine Vanasse.

Karine Vanasse
Source: Twitter

 Voici quelques éléments de cette conversation.

Début de sa carrière 

  • Il y a eu des moments difficiles mais sa carrière va bien.
  • Elle ne voulait pas faire de spectacle au début.
  • Ça lui a pris 3 ans avant que sa gérante puisse la convaincre de faire des spectacles.

« La musique lui a permis d’arrêter de se battre contre elle –même »

Combat de Warrior et de survivante

  • Être malade l’a ramenée à l’essentiel.
  • Elle ne s’écoutait pas. 

« Je faisais ce que je devais faire et non ce que je voulais faire »

-Beyries

Dès le début, elle n’a pas voulu être un personnage, mais elle voulait être elle-même. Beyries aime partager ses chansons et sa musique.

Il y a des opportunités qu’elle n’a pas pu refuser dans sa carrière comme faire la première partie de Martha Wainwright. 

Les chansons 

  • Toutes ses chansons sont des pulsions. (exemple : la chanson Mamanqui est dédiée à sa mère décédée il y a 10 ans)
  • Elle se fie beaucoup à son subconscient pour composer. Beyries est autodidacte, elle ferme les yeux se laisse transporter puis fait quelques fois des « accords-accidents ».  Elle se laisse guider par ça.

Honnêté et authenticité dans sa musique

  • Elle n’a pas eu d’expérience désagréable avec les gens (public).
  • Son prochain album ne sera pas pour l’automne. 

« Si moi je le sens ou je ne le sens pas. »

-Beyries

  • Elle a fait plus de 130 spectacles ! 
  • Beyries est proche de ses émotions et quelque fois ses chansons la font pleurer. Elle a décidé de ne pas s’y attarder et de canaliser cette énergie en puissance.

Le spectacle (Unplugged)

  • Changer les arrangements de ses chansons a été un bon exercice puisque ça lui a permis de s’attarder aux paroles de ses morceaux musicaux.

Elle est au service de la chanson et des gens qui ont des liens avec eux. Enfin, pour Beyries son grand bonheur est de partager sa musique.

Pour terminer, voici quelques mots d’une des fans dans l’audience qui décrive bien l’auteure- compositrice-interprète :

  • Sa simplicité, son ouverture et sa générosité c’est rare de recevoir tous ces éléments/ces qualités d’un artiste. 
  • Le public a envie de redonner ce qu’elle donne et d’aller à sa rencontre.

Pour plus d’informations sur Beyries:

Source de l’image : Bandcamp

Beyries Unplugged : une beauté musicale

Le 7 décembre dernier, Beyries a présenté son spectacle Beyries : Unplugged au Centre Phi de Montréal. Il y avait deux parties ; la performance de Beyries et une conversation avec Karine Vanasse. 

Revisiter les chansons de Landing 

Accompagnée de 4 musiciens, Beyries a présenté les pièces musicales de son album Landing sorti en 2017. La scène était située en plein centre de la salle ce qui permettait aux membres du public de bien vivre cette expérience musicale. 

La chanteuse a revisité ses propres chansons de style folk en les interprétant de façon acoustique et plus lente que la version qui se retrouve sur l’album. Cette version live et revisitée à emmener un sentiment de calme dans la salle. Nous pouvions ressentir toutes les émotions de Beyries lorsqu’elle chantait. J’aurai cent ans, Alone, Soldier et Along the Way sont des coups de cœurUn des moments touchants de la soirée est lorsqu’elle a chanté Maman.  Je pars à l’autre bout du monde, reprise de Paul Daraîche, fut un moment magique où l’audience chantait le refrain avec Beyries et ses musiciens. Cette dernière a une belle complicité avec ses musiciens. 

L’humanité et la profondeur de Beyries

Écouter la musique de Beyries c’est se faire un cadeau à soi-même. Cette artiste a une voix qui te transporte dans un endroit où tout est calme et il où il n’y a aucun bruit. Arrivé à cet endroit, on y retrouve des paroles et des arrangements sonores qui te font pleurer, réfléchir et apprécier la vie. Il s’agit d’une musique qui bouge ton être qui n’a rien de trop compliqué ni complexe. C’est beau, doux et ça fait du bien. Beyries démontre son côté humain et pur sans prétention. 

Aussi, ses anecdotes te font rire puis l’amour de son art est contagieux. Après plus de 130 spectacles et deux ans de tournée Beyries prouve, à toutes les personnes qui y croient, qu’avoir une deuxième carrière est quelque chose de possible.  

Un échange avec Karine Vanasse

La comédienne Karine Vanasse s’est assise avec Beyries pour discuter de son spectacle et de son parcours musical. Cette conversation était enrichissante et c’était un moment pour constater que Beyries adore son public et il lui redonne le même amour. Elle est une chanteuse passionnée par son art.

Enfin, il ne semble pas y avoir eu de fausses notes ou de faux pas dans cette soirée. 

Beyries Unplugged m’a fait penser à l’émission MTV Unplugged où les artistes présentaient leurs chansons mais cette soirée a été l’opportunité de comprendre que Beyries est une artiste qui est passionnée par ce qu’elle fait et veut connecter les gens. 

Source de l’image : Centre Phi