5 albums à écouter pour relaxer

Il est quelques fois difficile de prendre du temps pour nous. Qu’est-ce que l’on peut écouter ? Du classique? De l’instrumentale? Je te suggère 5 albums que j’ai découverts qui peuvent te permettent de prendre du temps pour toi et de relaxer.

Cette liste de 5 albums présente des artistes de différents style musicaux comme la pop, l’indie, l’alternatif, le pop-rock, l’électro et le folk.

Maggie Rogers – Heard It In a Past Life (2019)

Maggie Rogers est une artiste américaine que j’ai découverte sur les réseaux sociaux. Elle avait la première partie de Mumford & Sons dans le cadre de leur tournée pour leur nouvel album Delta. Toutefois, j’ai écouté son premier album Heard It In a Past Life qui te fait voyager dans un monde où la musique pop est au rendez-vous. C’est un album qui va apporter du soleil et de la lumière dans ta journée.

Coups de coeur : Light On et Retrograde


Daughter – Music From Before the Storm  (2017)

Le trio indie-folk-alternatif Daughter provient de Londres. Leur troisième album Music From Before the Storm est un cadeau pour vos oreilles. Dès les premières notes de Glass, la première chanson, nous avons le sentiment d’écouter de la musique du duo australien Angus and Julia Stone. Cette pièce musicale emmène une belle introduction à cet album, il nous fait prendre conscience que ce sera un bel univers que nous allons découvrir. Et, c’est justement, c’est ce qui arrive lors de l’écoute des 13 chansons. C’est calme et doux et quelques fois rythmés avec des sons électroniques. Cet album apporte un sentiment de calme qui peut nous permettre de relaxer ou de s’évader. Aussi, dans la chanson Flaws, nous pouvons entendre des notes de piano qui s’apparentent à celui de Coeur de Pirate.

Coups de coeur: Departure, Witches, Dreams of William, Flaws et The Right Way Around

Harrison Storm – Sense of Home (EP)(2015)

Sense of Home est le EP de 4 chansons d’Harrison Storm, chanteur folk de l’Australie. C’est un mini projet où la guitare acoustique se fait entendre sur tout le projet. Un 17 minutes qui faut la peine d’être écouté pour se détendre. La première chanson, Sense of Home, m’a fait penser à Blanc Cassé, chanson d’Alexandre Poulin avec Ingrid St-Pierre.

Coups de coeur: Sense of Home et The Words You Say

Palace – So Long Forever (2016)

Palace est un groupe musique indie-folk en provenance de Londres. Une amie m’a fait découvrir ce groupe. Les chansons Break The Silence et Live Well emmènent des petites touches de douceur sur ce projet musical. À quelques moments, les chansons du groupe m’ont fait penser aux groupes montréalais Half Moon Run et The Franklin Electric. Enfin, jai découvert cet album 3 ans après sa sortie, mais il n’est jamais trop tard pour découvrir des groupes musicaux. Le nouvel album, Life After, sortira au mois de juillet prochain.

Coups de coeur : Live Well, So Long Forever,Break The Silence et Fire In the Sky

Moonchild – Voyager  (2017)

Moonchild fait de la musique néo-soul, électronique, jazz, etc. Voyager est leur troisième album en carrière. Le groupe en provenance de Los Angeles aux États-Unis nous transporte dans un univers musical où les chansons nous font sentir dans un lounge ou un une soirée de jazz. Cet album s’écoute bien!

Coups de coeur : 6 am, Change Your Mind, Cure

Finalement, ces chansons et albums peuvent être entendus à tous moments. Il y a plusieurs chansons par albums que j’ai apprécié.

En espérant que cette liste te permettra de découvrir des nouveaux artistes mais surtout d’écouter de la musique pour te relaxer. J’ai hâte de découvrir les autres projets musicaux des ses chanteurs/musiciens.

4 découvertes musicales au festival M pour Montréal

Le festival M pour Montréal se déroule au mois de novembre depuis 2006. Cette année, c’était du 14 au 17 novembre.

C’est un moment où tous les mélomanes se rassemblent pour découvrir des artistes, assister à des conférences et voir des spectacles. C’est aussi l’occasion de créer des opportunités de carrière pour les artistes et de rencontrer des professionnels de l’industrie.

Donc, j’ai découvert 4 artistes qui font de la musique de différents styles musicaux.

Theodore (Athènes,grèce)

Lieu du spectacle: L’Astral

Album : Inner Dynamics (2018)

Theodore est un multi-instrumentaliste qui a performé des chansons de son électronique avec une fusion de musique classique  et de  plusieurs instruments comme la guitare, le piano et la batterie. Lorsqu’il a présenté ses chansons, il semblait transporté par ses propres compositions. Enfin, le spectacle avait plusieurs effets spéciaux et cela donnait une atmosphère cinématographique et théâtrale à sa performance.

Alexandra Strélinksi (Montréal)

Lieu du spectacle : Société Saint-Jean-Baptiste

Album : Inscape (2018)

La musique d’Alexandra Stréliski, dont le premier album Pianoscope est sorti en 2010, permet de voyager dans l’univers de ses émotions.  Cette pianiste et compositrice, fait de la musique de style néo-classique qui mélange la musique classique et contemporaine.  Sa musique a emmené un moment de pureté et de calme dans la salle de la Société Saint-Jean-Baptiste.  Enfin, les compositions de Stréliski peuvent se faire entendre dans plusieurs projets du producteur Jean-Marc Vallée comme les films Demolition et Dallas Buyers Club et la série Big Little Lies.

Daysormay (Vernon)

Lieu du spectacle: L’Astral

EP : Talk Peace to a Wolf (2016)

«Daysormay is a translation of the french word désormais » est ce qu’a mentionné Aidan Andrews chanteur et guitariste à l’audience de la salle de l’Astral.  Cette phrase a bien fait rire le public! Le groupe est composé de 5 musiciens en provenance de la ville de Vernon en Colombie-Britannique.  Ils font de la musique de style alternatif avec des sonorités rock. Les chansons de Daysormay m’ont fait penser aux sonorités du groupe Twenty-One Pilots. Leur plus récente chanson se nomme Role Model.

Les Louanges (Montréal)

Lieu du spectacle: L’Astral

Album : La nuit est une panthère (2018)

La musique de Vincent Roberge, Les Louanges, est un amalgame de plusieurs styles musicaux. En effet, le jazz-r&b-soul se mêlent à de petites touches de hip-hop. Par exemple, dans ses chansons nous pouvons entendre des sons qui s’apparentent au groupe canadien de jazz BADBADNOTGOOD. La performance de Les Louanges était bien et elle m’a fait découvrir un artiste qui partage un son éclectique qui peut plaire à plusieurs. Donc, c’est de la musique qui s’écoute bien! Il s’agit vraiment d’un vent de fraîcheur sur la scène musicale francophone québécoise.

Enfin, M pour Montréal est un festival intéressant pour découvrir des artistes de tous genres musicaux !

Source de l’image : M pour Montréal 

Une conversation avec Mariama : Love, Sweat and Tears

Mariama est une auteure-compositrice et interprète née à Sierra Leone, élévée à Cologne en Allemagne qui fait de la musique r&b et soul.  Son premier album est The Easy Way Out (2012). Elle nous revient avec Love, Sweat and Tears, son deuxième album.

Ce nouvel album contient 14 chansons qui nous emmène voyager dans l’univers de l’artiste. Par exemple, dans Moments Like These, elle chante qu’il faut prendre le temps de savourer tous les moments que la vie offre. Dans, A Little Eternity, sa voix ressemble à une fusion des chanteuses Amy Winehouse et Selah Sue, tandis que dans Dancing Shoes, Mariama nous emmène danser. Enfin, dans Grains of Wisdom, une chanson dédiée à sa petite soeur elle rend hommage aux femmes de sa famille et du monde entier.

Alors,  j’ai discuté avec elle de son nouvel album et de ses inspirations musicales.

Love, Sweat and Tears

  • Le titre a été une réalisation puisqu’elle l’a vu apparaître un soir. Elle a expliqué que « l’amour c’est beaucoup de travail, c’est d’abord un travail sur soi ».

Love 

  • Elle a l’impression que l’amour est quelque chose que l’on trouve, qu’on a et qu’on possède. Donc, nous avons la chance de le garder ou de le perdre.
  • Aujourd’hui, ce qu’elle a compris de l’amour : « c’est quelque chose que l’on doit vivre et que l’on doit développer ».  Aussi, c’est une qualité en soi, c’est la façon que l’on interagit avec les gens, etc.
  • C’est être bienveillant, patient, tendre et donner le meilleur de soi.
  • Il ne faut pas attendre qu’une personne arrive dans notre vie et nous donne ce qu’on s’imagine être l’amour pour croire que c’est véritablement de l’amour.  Donc, c’est un travail sur soi (ça c’est le côté Sweat and Tears).
  • La bienveillance et la gentillesse sont des valeurs qui sont beaucoup négligées aujourd’hui. Cela nous emmène à être déçus et triste.
  • On ne valorise pas assez les qualités qui sont les bases de l’amour.

L’inspiration du processus et de la création pour Love, Sweat and Tears

Inspiration

  • L’inspiration est un élément qu’elle ne peut pas toujours définir puisqu’elle ne maitrise pas toujours l’origine de l’inspiration. Par exemple, il y a des mélodies, des paroles ou des titres qui lui apparaissent dans ses rêves. Donc, c’est à elle, de les terminer et de travailler dessus.
  • Le moment où elle est le plus ouverte à l’inspiration est lorsqu’elle n’essaie pas trop de contrôler ou de se retrouver dans sa tête (dans des pensées).
  • Elle a beaucoup d’inspiration avant de s’endormir ou juste avant de se réveiller.
  • Quelques fois, elle les note ou les enregistre.

Processus

  • Elle a travaillé avec son co-producteur Manuel Schlindwein sur des maquettes et elle a écrit les paroles de ses chansons.

Les chansons

  • In The Wrong Places : c’est d’avoir le courage de s’éloigner de ce qui n’est pas de l’amour et de ce qui nous fait mal. Par exemple, ça peut être des choses simples comme mal se nourrir qui peut emmener à se sentir mal dans son corps et avoir des problèmes de santé. « Je n’ai pas assez d’amour moi-même pour bien me nourrir et me sentir bien dans ma peau. » Aussi, à un niveau plus subtil et difficile c’est d’accepter que nous soyons fragiles et que nous ayons besoin de prendre soin de soi.

« Être humain c’est être fragile »

« Accepter cette fragilité comme une qualité »

Style musical 

  • Soul, folk, pop avec des instruments de l’Afrique de l’Ouest

Les collaborations

  • Ballaké Sissoko & Vincent Segal : elle aime ce qu’ils font en duo et les a contacté pour participer à son album.
  • Soufian Tsunami : elle l’a rencontré il y a 3 ans. Il lui avait proposé de faire un duo pour son projet solo mais ça n’avait pas fonctionné. Donc, ils ont travaillé sur la pièce Never Mind de l’album de Mariama.

Inspirations musicales

  • Miriam Makeba
  • Sade
  • Billie Holiday
  • Etta James
  • Jonni Mitchell
  • Nina Simone

Elle a beaucoup d’inspirations jazz et folk. Les chanteuses qui la touchent sont Miriam Makeba, Billie Holiday, Ella Fitzgerald, Sade, Joni Mitchell, par leur voix et leur manière de faire de la musique.

Message de l’album 

Il y a deux parties au message de Love, Sweat and Tears; un faux concept qu’on a de l’amour, et ça commence par soi-même. La deuxième partie est le rapport qu’on a avec soi-même.

« On prend beaucoup de temps pour travailler sur les éléments extérieurs et ne prenons pas de temps pour travailler sur ce qui se passe à l’intérieur de nous. C’est le travail qui est le plus important. »

Il faut se connaitre et savoir ce que son cœur désire vraiment. Il faut apprendre à se pardonner et être honnête avec soi-même puis voir lorsque nous ne sommes pas fidèle à nous-mêmes.

Une tournée au Canada 

  • Elle aimerait venir au Canada!

 

Source de l’image : Mariama