M.I.A dévoile les pages de sa vie dans MATANGI / MAYA / M.I.A

Mathangi Maya Arulpragasam aussi connue sous le nom d’artiste M.I.A est une auteure-compsititrice-productrice et activiste Sri Lankaise vivant à Londres.

« This is not a documentary because M.I.A is not a normal pop star »

-The Atlantic 

MATANGI / MAYA / M.I.A est le documentaire qui met de l’avant la vie de la chanteuse à l’aide de vidéos d’archives. Ils démontrent l’histoire de la jeune fille née au Sri Lanka mais qui a grandi à Londres. Fille d’un père fondateur du mouvement Tamoul du Sri Lanka, M.I.A est une activiste dans l’âme et une artiste qui n’est pas effrayée de dire ce qu’elle pense haut et fort.

Dès son jeune âge, son activisme a été son médium de communication avant celui de la musique. Elle voulait être documentariste et créer des films. Toutefois, le monde de la musique a toujours fait partie de sa vie.  Par exemple, elle s’endormait en écoutant de la musique pop dans ses oreilles. Elle a fait la découverte de la musique hip-hop en l’écoutant à travers les murs d’un logement situé près de chez elle. Alors, son premier contact avec le hip-hop s’est produit de cette façon parce qu’elle s’était fait voler des choses, dont ces écouteurs.

« Music was my medicine » 

-M.I.A 

Le documentaire nous fait découvrir la chanteuse en nous emmenant à Londres, dans son studio de musique, à travers ses spectacles et ses multiples voyages au Sri Lanka. Ses voyages dans son pays de naissance lui permettent de mieux comprendre ses racines familiales et son histoire. Elle est une femme immigrante vivant à Londres. Dans ses chansons, elle parle d’immigration et de son expérience.  De plus, elle met de l’avant les tumultes et les violences qui sévissent au Sri Lanka. Donc, la chanteuse et activiste veut mettre en lumière ce qui se passe dans son pays d’origine.

N’ayant pas peur de dire tout haut ce que certains pensent tout bas, ses vidéos reflètent les idées que M.I.A veut véhiculer au monde. Nous découvrons son côté musical lorsque nous la voyons dans le studio travailler sur ses chansons et ses albums. C’est sur son projet musical, Matangi, sorti en 2013 qu’on retrouve le succès Bad Girls.

Enfin, MATANGI / MAYA / M.I.A met la lumière sur la vie d’une pop star qui n’est pas seulement une chanteuse engagée créative et transparente, mais une femme qui veut apporter un vent de changement avec ses convictions et opinions.

Source de l’image : IMDb

 

Chris Brown se dévoile dans Welcome To My Life

Chris Brown nous donne un accès privilégié à sa vie.

Dans Welcome to my life, l’artiste de hip-hop et r&b nous ouvre les portes de sa vie. ll nous fait entrer dans son quotidien où nous y rencontrons sa mère, sa tante et plusieurs grands noms de la scène musicale hip-hop et urbaine dont Usher, J.Lo, et DJ Khaled pour ne nommer que ceux-là.

Les débuts de sa carrière

Chris Brown vient de Tappahannock en Virginie. Sa carrière musicale a débuté alors qu’il n’avait que 13 ans. Il a été découvert par L.A Reid, célèbre producteur américain.

Sa vie familiale n’a pas été de tout repos puisqu’il a été témoin de violence conjugale à un très jeune âge. Sa mère a vécu de la violence physique de la part de son compagnon.

Force est d’admettre que ce fut une période assez difficile dans la vie du chanteur.

Les épreuves

Son premier succès musical a été la chanson Run It avec le rappeur Juelz Santana. Sa vie a changé du tout au tout et il a connu un succès fulgurant.

Welcome To My Life, montre également la relation qu’il a eue avec la chanteuse Rihanna. Chris Brown prend le temps de discuter de la situation qui a eu lieu lors de la célébration de Clive Davis, producteur américain, dans le cadre des Grammys en 2009. Ensuite, Chris Brown a eu quelques démêlés avec la justice.

« You know, I went from being on top of the world, number one songs, and, you know, being kind of like America’s sweetheart, to being public enemy number one. » – Chris Brown 

Ce sont donc toutes ces épreuves qui lui ont permis de créer de la musique. Son échappatoire est sa créativité puisqu’il met en mots ou en dessins ce qu’il ressent.  Ses peines et ses frustrations lui ont permis de créer plusieurs succès comme Deuces, Yeah 3x, No Bullsh**et plusieurs autres.

Créativité, danse et talent

Après toutes ces épreuves tumultueuses, il a continué à créer de la musique. Il a fait de nombreux albums et a eu un énorme succès.

«  I think pain is our strength, struggle is our victory.  »  – Chris Brown 

Chris Brown s’est relevé de ses embûches. Il l’a d’ailleurs mentionné dans son documentaire :

«  I think my music is going to be my legacy but I want to be remembered for my determination. » 

– Chris Brown

Enfin, un artiste avec du talent qui a dû faire face à ses démons, comme tout être humain.

Le documentaire Welcome to my Life de Chris Brown est disponible sur Netflix.

Lady Gaga ouvre les portes de son coeur dans Five Foot Two

Stefanie Germanotta mieux connue sous le nom de Lady Gaga ouvre les portes de son coeur dans son documentaire Five Foot Two. Dans celui-ci, elle partage le processus de création de son album Joanne, la préparation pour le 51e Super Bowl et les côtés plus sombres de son métier.

Nous suivons Lady Gaga en studio avec le producteur Mark Ronson qui l’aide à la production de son cinquième album, Joanne.

«  It’s like open surgery making music »  – Lady Gaga

Elle partage ses expériences dans ses écrits. Par exemple, nous pouvons la voir travailler avec Florence Welch, auteure-compositrice-interprète du groupe Florence and The Machine. Les deux artistes ont collaboré sur une pièce musicale qui rassemble les femmes nommées «Hey Girl ».

«  I never feel pretty enough or smart enough or a good musician. That’s the good part. (…) I just didn’t feel good enough and now I know it. I have to stay there. »

 – Lady Gaga

La musique et la solitude

«  I don’t think that the world was ready to see who I really am because I wasn’t ready to be myself. »

– Lady Gaga

Son cinquième album solo, Joanne, est très personnel. Five Foot Two montre une femme de 30 ans qui vit constamment sous l’œil du public. Quelquefois, elle se sent seule. Par exemple, un des segments frappants du documentaire nous la montre en train de sortir d’hôtels, surveillée par des paparazzis et des fans qui entourent sa porte d’entrée.

«  … I go from everyone touching me all day and talking to me all day to total silence. »

– Lady Gaga 

La lumière au bout du tunnel

Un autre moment touchant du documentaire survient lorsque Lady Gaga est chez sa grand-mère avec son père. Elle lui fait entendre la chanson qu’elle a écrite pour sa grand-mère et son père. La chanson se nomme Joanne.

«  I am Joanne. I am my father’s daughter »  – Lady Gaga

Qui est Joanne?

Gaga explique que c’est la soeur de son père qui est décédée de lupus à 19 ans.

De plus, elle doit faire face à des épreuves comme lorsqu’elle est au téléphone avec Sonja Durham de Haus of Gaga. Cette dernière  est atteinte de cancer. Au même moment, elle doit raccrocher et aller faire une entrevue avec un journaliste du New York Times. Donc, après l’appel, elle devait reprendre des forces pour continuer son travail.

À quelques moments, nous la voyons souffrante à cause de problèmes de santé. Elle affronte une épreuve à la fois.

Enfin, nous la voyons pratiquer en vue du  51e Super Bowl.

Voici sa performance:

Finalement, Lady Gaga est une femme qui partage son amour et sa passion pour la musique tout en affrontant ses épreuves avec force et courage.

Vous pouvez visionner le documentaire Five Foot Two sur Netflix.

Source de la photo de couverture : Timeout