Les images, la fiction et la vérité de Taylor Swift

Folklore est le 8ealbum de la chanteuse américaine. Un album surprise pendant cette période de pandémie mondiale. Un beau cadeau en ces temps de réflexions, de pause, de repos et de créativité. Cette pause mondiale est une opportunité pour découvrir des nouvelles chansons.

Le sentiment de calme se fait ressentir sur tout l’album de Taylor Swift. Elle a fait un album de musique indie–folk-alternative. Wow, ça fait du bien!!! Les chansons de l’auteure-compositrice-interprète américaine nous font voyager dans son univers. En fait, chaque projet musical de Taylor nous font découvrir différentes facettes de sa personnalité. De plus, nous pouvons ressentir à quelle étape de sa vie elle est rendue. Cet album représente une nouvelle saison dans la vie de la chanteuse puisque les pièces musicales sont plus calme, douce que ses deux derniers albums Lover (2019) et Reputation (2017). Il y a une maturité et une sagesse dans les chansons de Taylor Swift.

Source de l’image : Guardian

Cet album donne l’impression d’écouter un amalgame de chansons d’Edward + Jane , le duo country Smith and Thell et Rosie Carney tout en y ajoutant la saveur de Taylor Swift. Folklore est une boîte à surprise où tu peux y repérer des subtilités à chaque écoute. Alors, c’est d’apprécier une chanson une fois et moins l’aimer une seconde fois ou l’apprécier plus qu’à la première écoute. C’est ça la beauté de la musique puisqu’elle te permet de découvrir des paroles, des mots ou même des sentiments que tu ne connaissais pas.

La chanson exile avec Bon Iver est un coup de coeur. L’amalgame de sa voix me donne le sentiment d’écouter une de mes chansons favorites de son album Red (2012), The Last Time avec Gary Lightbody du groupe Snow Patrol. On ressent une forte puissance dans les paroles et dans la beauté des deux voix qui s’entremêlent l’une à l’autre.

Dans this is me trying, elle s’explique sur une relation ou une situation qui n’a pas bien fonctionnée. Elle tente de réparer les pots cassés. Taylor tente de s’adapter le plus possible à sa nouvelle situation.

«  I’ve been having a hard time adjusting
I had the shiniest wheels, now they’re rusting
I didn’t know if you’d care if I came back
I have a lot of regrets about that
Pulled the car off the road to the lookout
Could’ve followed my fears all the way down
And maybe I don’t quite know what to say
But I’m here in your doorway »

[…]

I just wanted you to know that this is me trying »

this is me trying

Une des forces des chansons de Taylor Swift est d’être en mesure de visualiser des images de ce qu’elle chante. Par exemple, lorsque nous lisons un livre, nous pouvons nous créer nos propres images des personnages de l’intrigue de l’auteur. Donc, comme mentionné dans un article du magazine Elle, elle explique que cet album a commencé avec des images et du visuel qui sont apparus dans ses pensées. De plus, c’est un album qui se situe entre la vérité et la fiction puis la réalité et la fantaisie. Aussi, elle donne des détails sur son inspiration et son processus créatif pour Folklore (voir la dernière partie de l’article). Alors, c’est un projet musical où les images, les histoires, et les diverses émotions se font entendre sur les morceaux musicaux du 8ealbum de Taylor Swift.

Mes coups de coeur : betty, peace, the 1, cardigan, exile, this is me trying, august

Finalement, cet album de Taylor Swift arrive à un bon moment où le monde est figé et recommence à reprendre vie. Folklore est l’album que tu peux écouter pour relaxer, t’évader et lorsque tu prends un moment pour toi (self-care).

Source de l’image : LA Times

The Oh Hellos : un duo folklorique

The Oh Hellos est un groupe en provenance du Texas. J’ai fait la découverte de ce groupe avec la chanson Torches qui se retrouve sur leur plus récent album, leur troisième, Notos. J’ai par la suite découvert la chanson Like the Dawn de leur premier album Through the Deep, Dark Valley sorti en 2012 et je ne peux m’empêcher de l’écouter.

Dear Wormwood

Par contre, c’est de Dear Wormwood, leur second album sorti en 2015 que je vous parlerai. Comme une trame narrative, cet album raconte l’histoire d’un personnage qui, à travers une série de lettres échangées avec son rival, est pris dans une relation abusive. Selon le site du groupe, les chansons de l’album sont inspirées de plusieurs éléments comme les écrits de deux auteurs ; Patrick Rothfuss (The Name of the Wind), C.S Lewis (The Screwtape Letters), du folklore, de la mythologie, etc.

The Oh Hellos, est un duo composé de Tyler Heath et de Maggie Heath qui sont frère et sœur comme Angus and Julia Stone. Étant donné que leur album Dear Wormwood dure seulement 27 minutes, cela nous permet de faire un voyage dans l’univers du groupe assez rapidement.

Bitter Water est la deuxième chanson de l’album et elle nous plonge dans le monde musical du duo. Pale White Horse, quant à elle, est plus lente ce qui nous permet de bien entendre les instruments et le rythme de la chanson. Par moments, la voix de la chanteuse me fait penser à Joy William, ancienne membre du groupe The Civil Wars. Grâce à la combinaison des voix de Tyler et Maggie, cette pièce musicale emmène un sentiment de calme et de sérénité.

Avec ses violons et ses instruments, Danse macabre ressemble à une chanson traditionnelle et elle me rappelle la musique un peu plus folklorique. C’est la dernière chanson de l’album; elle boucle bien le projet Dear Wormwood.

Enfin ce que j’apprécie de l’album est le fait que l’écoute des chansons se fait relativement bien. Toutes les chansons ont leur raison d’être.

Bon, ce n’est peut-être pas un album que je vais écouter en boucle comme Snow d’Angus and Julia Stone mais si toi tu aimes la musique folk x traditionnelle cet album est pour toi!

 

Source de la photo : Bandsintown