Tori Kelly : Être inspirée par sa vie

Tori Kelly nous offre un cadeau en présentant des moments de sa vie sur son troisième album, Inspired by True Events. C’est un projet musical qui fait du bien. L’auteure-compositrice-interprète américaine se dévoile en chansons et elle nous fait découvrir les périodes de sa vie qui l’ont inspiré à réaliser cet album.

Comment ne pas être touché par sa belle voix? C’est un album rempli d’authenticité et de beauté. Tori Kelly a une voix en or et douce qui te donne un sentiment de calme et sérénité.

Les paroles des chansons nous permettent de comprendre les différents moments de sa vie. Par exemple, la chanson Change Your Mind a été inspirée par la demande en mariage de son mari. Elle a écrit cette chanson une semaine après la demande. Les parents de Tori Kelly ne semblaient pas en accord avec la situation. Elle a expliqué cela lors d’une prestation acoustique qu’elle a fait à Capitol Studios.

«  This album as a whole and specific songs are very wrapped up in family and very much close to my heart and sometimes to talk about even. I am ultimately thankful for it because it helps myself understand what I’m going through. Also, I think the people around me can hear my heart a little bit better when they hear the music. »

-Tori Kelly

Elle fait des chansons de style pop-r&b avec un son acoustique. À l’écoute des pièces musicales nous assistons à des petits moments de sa vie qui peuvent être perçus comme des scènes de films.

Le troisième album de la chanteuse touche plusieurs sujets comme les relations familiales et amoureuses, l’authenticité, etc. Sorry Would Go a Long Way est une chanson qui fait penser à prendre le temps de s’excuser pour mieux avancer. Aussi, Actress touche le thème de l’authenticité.

Finalement, la chanteuse ouvre les pages de son journal intime. Elle s’est inspirée de sa vie pour l’écriture de ces chansons. Tori Kelly partage des confidences avec le monde entier. Inspired by True Events est un album à découvrir !

Source de l’image : La Parisienne Life

Jesus Is King de Kanye West

Kanye West nous revient avec son neuvième album en carrière, Jesus is King.

Avec son dernier album, Ye, présentait un projet musical où il partageait des moments de noirceur de sa vie. Donc, dans Jesus is King West semble avoir trouver réponse à ses difficultés. Il a trouvé une clarté. Il chante son amour pour sa spiritualité. Ce n’est pas la première fois que le rappeur de Chicago fait profession de sa spiritualité. Il l’a fait sur son premier album, The School Dropout, avec la chanson Jesus Walks.

Source de l’image : Hypebeast

Ce neuvième album s’écoute bien puisqu’il comporte 11 chansons et dure au total 27 minutes. Est-ce que c’est le meilleur album de Kanye West ? La production est bonne, mais… non, il manque un « je ne sais quoi » à ce projet.

Dans la chanson, Everything We Need, une des paroles est

« We have everything we need »

Oui, il est vrai que nous avons déjà tout ce dont nous avons de besoin. Pourquoi chercher à l’extérieur lorsque tout commence par nous? Il faut prendre la décision de faire ce qui nous convient et être heureux avec cela. Est-ce qu’il y une bonne ou mauvais réponse? Non, mais il faut prendre le temps de constater que notre vie est un chemin rempli d’évènements. Nous sommes maîtres de nos vies. Kanye West prend les décisions qui lui plait et c’est ce qu’il faut faire!

Kanye West est dans l’industrie de la musique depuis les années 2000. Il est l’artiste qui est quelques fois incompris mais cela ne l’empêche pas de partager sa passion avec son public. Il est bien de partager les moments de sa vie avec son public. Dans la chanson God is il dit:

« This is a mission, not a show »

– Kanye West

Cette parole dit tout. La mission de Mr. West est de partager sa passion avec le monde.

Aussi, la découverte de cet album est le chanteur et auteur-compositeur Ant Clemons. Il a collaboré sur deux chansons Water et Everything We Need . J’ai hâte de voir ce qu’il va créer dans le futur.

Enfin, dans l’entrevue qu’il a eu avec Big Boy, animateur de l’émission de radio Big Boy’s Neighborhood, Kanye West a mentionné qu’il est présent pour dire ce qu’il ressent.

« I can’t tell you how to feel but I can tell you how I feel »

– Kanye West

Donc, c’est ce que Kanye West fait depuis le début de sa carrière. Finalement, si tu veux continuer à découvrir Jesus Is King, tu peux regarder les entrevues qu’il a fait avec Zane Lowe et James Corden.

Source de l’image : Biography

Une conversation avec le chanteur soul Clerel

Les soirées Sound of Soul se déroulent à la salle de spectacle Le Balcon situé au quartier des spectacles à Montréal. Ce sont des spectacles où le meilleur de la musique soul, r&b, motown et funk est présenté au public.

Le 18 octobre dernier, j’ai eu la chance d’assister à la prestation de Clerel où il a interprété plusieurs chansons comme Rock With You de Michael Jackson, All Night Long (All Night) de Lionel Richie, Let’s Stay Together d’Al Green, What’s Going On de Marvin Gaye, etc.

Donc, avant le spectacle de Clerel, nous avons discuté de son EP, de son parcours musical et de son processus de création.

La conversation avant le spectacle

EP : Songs form Under a Guava Tree

Pourquoi ce titre?

  • Sa famille avait un goyavier au Cameroun (son pays d’origine).
  • Le titre présente une partie marquante de sa jeune enfance.
  • Le goyavier était une façon de faire un clin d’oeil à ses origines et son parcours personnel. Donc, c’est de faire un clin d’oeil à ce petit garçon qui écoutait la musique et qui en aimait. Aussi, il ne pensait pas que ce petit garçon un jour allait faire de la musique professionnellement.

Vie familiale

  • Il vit à Montréal depuis 6 ans.
  • Sa famille a déménagé aux États-Unis où il y a vécu 5 ans.
  • Il a fait ses études universitaires en chimie. Après le BAC, il a déménagé à Montréal.
  • Être à Montréal était l’opportunité de s’allier à sa passion qui est la musique.
  • Clerel a toujours aimé chanter. Il écoutait les chansons des bandes sonores d’émission de jeunesse.
  • À l’université, il vivait au campus avec un coloc qui avait une guitare acoustique. Il était curieux à savoir comment fonctionnait la guitare. Donc, il a appris a joué en 2009.
  • Aussi, il a commencé à chanter.

Inspirations musicales

  • Il se rappelle à l’âge de 8 ans avoir écouter l’album de Jean-Jacques Goldman, des chansons de Françoise Zardy, du Jacques Brel, etc. Il était une éponge puisqu’il absorbait tout.
  • Il a découvert la musique soul à 19-20 ans où il a découvert des chanteurs comme Marvin Gaye, Al Green, etc.

«  Tu as l’impression de savoir comment les personnes se sentaient lorsqu’ils ont fait l’enregistrement de leurs chansons » .

– Clerel

  • Clerel écoute de la musique pop et il a des inspirations gospel.
  • L’église a été un des premiers endroits où il est tombé en amour avec la musique.
  • Il est surtout un auditeur.
  • EP : Il tente de se chercher et faire ressortir toutes ses influences musicales.
  • Burna Boy : il a arrive à synthétiser plusieurs sons.

Image (son branding)

  • Branding : c’est la musique soul parce que tu le ressens.

Processus créatif

  • Il avait fait beaucoup de reprises (cover) de chansons. Clerel a appris plusieurs chansons d’artistes qu’il aimait.
  • Il a fait beaucoup de soirée open mic à son arrivé à Montréal.
  • À quelques moments, il y a des mélodies qui lui passent par la tête, ou même il y a des situations qui l’inspirent ce qui fait qu’il peut écrire sur celles-ci.
  • Clerel a pris toutes ces différentes idées puis il a composé.

Chansons

  • Processus de quelques mois où il a « jammé » et construit graduellement les chansons.

Enregistrement

  • Clerel a travaillé avec Kento Kataoka avec qui il a enregistré les chansons dans son home studio.
  • L’été dernier ils ont enregistré les 5 chansons du EP.
  • Clerel aime travailler en équipe.

Des collaborations?

  • Tout est une question de feeling.
  • Il veut trouver des gens qui ont des compétences complémentaires aux siennes.
  • Son but cette année est de faire plus de collaborations.
  • Il a collaboré avec Fatoumata Gallas que l’on peut entendre sur la chanson Wild Things.

Message du EP

  • La dernière chanson est Kiss the Whole World. Les messages de la pièces sont ce qui nous fait avancer même si la vie est parfois difficile c’est que nous devons garder espoir et savoir qu’éventuellement, nous trouverons notre place et que ça marche.
  • Voix : sens de calme et de sérénité.

Thèmes

  • Espoir
  • Surmonter les obstacles et continuer d’aller de l’avant.
  • Désir de connexion et de réflexion sur un passé amoureux .
  • La musique vient en premier et les paroles viennent par la suite
  • Désillusion du monde autour de soi.
  • Il n’y pas nécéssaire de message qui est lié au titre du EP, Songs From Under a Guava Tree.

Il a un album complet qui sortira en 2020. Détails à venir….

Finalement, il y a avait une belle ambiance dans la salle du Balcon. La soirée Sound of Soul a été l’opportunité de découvrir des chansons et d’écouter les reprises favorites de Clerel.

Pour plus d’informations sur Clerel :

Source de l’image : Kanga in Space