Three Little Words : La beauté humaine

Dominique Fils-Aimé nous revient avec le troisième album de sa trilogie nommé The Little Words. La couleur jaune sur l’image de la couverture de emmène un sourire aux lèvres vu que cette couleur peut être perçue comme le bonheur, la joie et même le soleil. Cet album brille par des paroles fortes qui font réfléchir.

L’auteure-compositrice et interprète montréalaise nous a présenté Nameless et Stay Tuned!. Maintenant, elle nous présente le troisième album de la trilogie.

Source : Châtelaine

Les amalgames de sons, la douceur dans la voix de la chanteuse et les écrits sont des éléments qui font que ce troisième album est réussi. Les styles musicaux jazz-r&b-soul raisonnent sur Three Little Words. Dominique Fils-Aimé nous fait voyager et explorer divers thèmes comme l’amour de soi (The Healing Song), la prise de parole (Could It Be & Mind Made Up), l’authenticité (Being The Same), la liberté (We Are Light & Love Take Over), etc.

Elle chante la beauté de l’être humain avec aisance. Par exemple, dans la chanson Could It Be elle mentionne:

« You took my house

You took my moment

You took my heart

Won’t take my soul

Take my power back »

-Could It Be

L’artiste dévoile les diverses facettes de l’être humain où il/elle s’affirme pour reprendre le pouvoir sur sa vie.

Aussi, elle chante « Nurturing the road that led to freedom » sur la pièce Love Take Over, qui est une parole forte. Également, nous pouvons y entendre d’autres paroles puissantes comme : 

« Raising empires based on wisdom

Taking over is never random

Nurturing the ways that led to wisdom » 

-Love Take Over

Prendre le temps de cultiver notre chemin vers la liberté. Prendre soin des chemins qui nous mène vers la sagesse. Nous savons qu’en tant qu’être humains nous sommes toujours menés à nous surpasser ou même toujours en vouloir plus. Il est important de prendre un moment pour s’arrêter, réfléchir et penser à la route que nous voulons créer pour notre chemin de vie.

Les paroles de  cette chanson sont fortes puisqu’elles me font penser aux voix silencieuses qui n’osent pas parler ou partager ou même des personnes de diverses communautés qui tentent de faire entendre leurs voix haut et fort. Donc, la route qui nous menèra vers notre liberté est celle où nous ne serons plus silencieux et que notre authenticité brillera. 

Enfin, Dominique Fils-Aimé fait briller la lumière de l’être humain sur cet album. Un projet musical qui s’écoute bien. La voix de la chanteuse montréalaise nous berce lorsqu’elle nous partage ses histoires. Three Little Words est un album à ajouter dans sa collection!

Source de l’image: Vancouver Sun

Emanuel : La musique du coeur, de l’âme et de la femme noire

Emanuel Assefa aussi connu sous le nom d’Emanuel est un auteur-compositeur et artiste canadien qui fait de la musique r&b.

Son premier mini album, son EP est Alt Therapy Session 1 : Disillusion et le second se nomme  Alt Therapy Session 2 : Transformation.

Le thème principal est l’évolution de l’être humain, mais plus précisément celui de la femme puisqu’elle semble être le point central de ses pièces musicales. Les titres qui se retrouvent sur Alt Therapy Session 1 : Disillusion sont Need You (coup de cœur),Thought It’d Be Easy et Addiction. Donc, par les mots qu’il partage dans ses chansons, il touche au sujet de la désillusion. Comment se sortir d’une dépendance ? Comment trouver les moments doux et faciles lorsque c’est difficile ? 

Un premier EP qui nous permet de constater que les idées que nous avons en tête ou ce que nous pensions qui peut arriver ne sont pas toujours ce qui arrive…une illusion qui s’avère une désillusion.

Ensuite, les pièces musicales qui se retrouvent sur Alt Therapy Session 2 : Transformation démontrent, un peu comme le premier, l’évolution, mais plus précisément la transformation de l’être humain et de la femme. Les chansons sont MagazinesPTH et Black Woman. Une chanson coup de cœur sur ce deuxième projet est Black Woman. 

L’auteur-compositeur canadien explique que la chanson Black Woman est : 

«  The song is about reconciliation and also celebration, celebrating how strong our women are and how they hold us up. People might think this song was written as a response to the moment right now but it’s saying the exact same thing it was saying when it was written a year ago: ‘I see you, I recognize you, I appreciate you and I love you. »

– Emanuel

Emanuel me donne l’impression d’écouter du Frank Ocean fusionnée avec la musique de Miguel. Un son r&b/soul qui nous fait entendre toutes les émotions dans sa voix et la passion pour la musique. Le chanteur canadien fait de la musique qui touche le coeur et l’âme.

Enfin, la musique d’Emanuel est une lettre d’amour à la musique et toutes les subtilités qu’elle peut apporter. Dans sa lettre d’amour, il déclare à la femme noire qu’elle est forte, courage et résiliente. Il célèbre la femme noire ainsi que toutes les femmes. Un moment de célébration !

Pour plus d’informations sur Emanuel : ici et ici.

Source de l’image: Complex

ALICIA Keys: présence, authenticité et amour

L’auteure-compositrice-interprète Alicia Keys est de retour avec un nouvel album, ALICIA.  Un septième album où la chanteuse se présente de manière authentique, c’est juste elle, ni plus ni moins, juste Alicia Keys. 

Nous avons vu Alicia Keys évoluer dans sa carrière musicale en tant que femme, artiste, mère de famille et activiste. Une artiste multidisciplinaire qui n’a pas besoin d’introduction. Nous la reconnaissons par le son du piano, les paroles qui font voyager et les mots qu’elle utilise. Une chanteuse que j’adore depuis l’apparition de son premier album Songs in a Mirror (2001). 

Son dernier album HERE (2016) où elle démontrait qu’elle était dans le moment présent. Tandis qu’ALICIA semble être le projet musical où elle se dévoile d’une manière plus authentique et transparente.

Mes coups de cœur : Time MachineAuthors of ForeverSo DoneYou Save MePerfect Way To Die et Good Job. 

Dans Time Machine,  les premières paroles de la chanson font penser au temps de la vie qui défile devant nos yeux.

«  Fear of what’s in the mirror, yeah
So much to be afraid of
Scared of what we’re made of
And what we might be
Young life flies out the window, yeah
It’s not the time that changed us
It’s the dreams that we weren’t chasing
Come back to haunt us eventually »

Time Machine

À l’écoute des chansons qui se retrouvent sur cet album, nous pouvons ressentir un sentiment de liberté. Donc, il n’y a aucunes barrières mais une connexion à soi-même, sa force intérieure et l’amour de la vie. La musique qu’Alicia a Keys nous offre avec ce 7e projet musical est un amalgame de sons qui sont réussis. Good vibes

L’auteure-compositrice-interprète collabore avec plusieurs artistes sur son album comme Miguel (Show Me Love), Tierra Whack (Me x 7), Diamond Platnumz (Wasted Energy), Khalid (So Done), Sampha (3 Hour Drive), Jill Scott (Jill Scott) et Snoh Alegra (You Save Me). Une belle brochette d’artistes qui emmènent tous une touche particulière à cet album.

Aussi, dans la chanson So Done, elle chante :


«  I lost control over all my energy
Done so much damage to my heart
I’ve given in, I’ve changed my identity
I didn’t mean to go so far, mmm »

– So Done

Alors, c’est une perte d’identité pour retrouver la meilleure version de soi-même. Donc, vivre selon nos règles et ce que l’on veut accomplir dans notre vie.

Enfin, pour plus d’informations sur Alicia Keys, tu peux aller lire son livre More Myself . Aussi, pour plus d’informations sur son nouvel album et son processus créatif, tu peux regarder l’entrevue qu’elle a fait avec Zane Lowe. ALICIA est à écouter pour les chansons, les collaborations, son énergie et tout ce qu’Alicia Keys apporte au monde de la musique et de la culture.

Source de l’image : The Crimson