Le spectacle de Milk & Bone

Le 5 avril dernier, j’ai eu la chance d’assister au spectacle du duo montréalais Milk & Bone qui était présenté au Théâtre Corona.

Première partie : Dizzy

Source : Royal Mountain Records 

La première partie du spectacle était assurée par le groupe d’Oshawa, Ontario, Dizzy dont je n’avais jamais entendu parler.

Katie Munshaw, la chanteuse dugroupe, accompagnée de 3 musiciens,  faisait des mouvements qui s’apparentent à ceux de Lorde lorsqu’elle chante.

À quelques moments, j’avais de la difficulté à entendre ce qu’elle disait au public. Toutefois lorsqu’elle chantait je pouvais mieux l’entendre. Une des chansons que j’ai aimée de leur performance est Swim.

C’est une belle découverte mais je dois souligner que le groupe n’avait  pas trop d’interaction avec le public.

Milk & Bone

Peu après, les premières notes de Deception Bay se sont fait entendre dans le Théâtre Corona. Les lumières et effets spéciaux donnaient un bel effet à la scène.

Les chanteuses avaient à peine entaméles notes de Coconut Water, qui se retrouve sur leur premier album Little Mourning (2015), qu’on entendait déjà les cris du public.

Ensuite, les chansons de leur plus récent album Deception Bay se sont enchainées les unes après les autres.  Après avoir performé Nevermore, elles ont pris le pouls du public qui semblait déjà prêtà entendre les autres chansons du duo : Sad Eyes, Set in Stone, KIDS, etc.

Une de mes parties favorites est lorsqu’elles ont chanté New York puisque le public chantait toutes les paroles.

Les transitions entre les chansons étaient bien et les effets spéciaux allaient de pair avec leurs chansons. Laurence Lafond-Beaulne et de Camille Poliquin ont su établir une belle chimie avec leur publicaccueillant et chaleureux. Il était plus qu’évident que les filles étaient heureuses de jouer devant leur public montréalais.

«  On avait tellement hâte de revenir chez nous et jouer. » 

– Milk & Bone 

Je réalise aussi qu’écouter les chansons de Deception Bay de Milk & Bone chez soi et les écouter live devant public est une toute autre expérience. Sur l’album, certaines subtilités se font entendre, mais en LIVE ces mêmes subtilités donnent un autre effet.

«  Merci de vous déplacer dans les spectacles et de consommer de la musique »  

– Milk & Bone  

Enfin, le duo a donné une prestation colorée et pleine de vivacité! Elles ont chanté, dansé et partager leur amour de la musique avec leur public déjà conquis.

 

 

Source de l’image : Aesthetic Magazine toronto 

Un voyage calme et relaxant avec Milk & Bone

Milk & Bone, est un duo électro-pop montréalais composé de Laurence Lafond-Beaulne et de Camille Poliquin. Leur premier album Little Mourning est sorti en 2015. Leur nouvel album, Deception Bay, quant à lui, est disponible depuis février dernier.

Avec cet album, le duo nous emmène à voyager dans un endroit où calme et relaxation cohabitent et où la production sonore joue un grand rôle. Ce son, quelques fois subtil est sans aucun doute planant et envoûtant.

Selon moi, la force du groupe est sans aucun doute la fusion des deux voix ainsi que la production musicale qui te fait apprécier davantage la musique du duo.

Deception Bay comporte 14 chansons aux thèmes variés; on passe des relations amoureuses aux relations humaines, du questionnement au doute etc.

«  I wanna live a life where nothing hurts me anymore

I wanna feel the way I felt before

The flowers in the trees and the sweet colors of the leaves

Remind me how easy it used to be » 

– Set in Stone 

 C’est reprendre pouvoir sur sa vie et vivre la vie qui nous est destinée!

“And I find my hands cold in your hair

When you reach for me

But I can say that I can’t deal the way I used to

I’m not the girl that you once knew

I love myself more than you do

I love myself more than I thought I could”

-Tmrw. 

C’est de la peine, de la joie, des questionnements sur soi et apprendre à se connaître au travers de ses propres expériences.

En écoutant les chansons, plus précisément, le début de celles-ci, tu ne sais pas à quoi t’attendre, il y a un effet de surprise. Malgré mes nombreuses écoutes de l’album, je découvre de nouveaux sons ou de nouvelles subtilités à chaque fois.  La combinaison son x paroles x voix des chanteuses est réussie!  La chanson Deception Bay (chanson titre de l’album) en est un bon exemple.

Enfin,  toutes les chansons ont leur place sur cet album.

Un autre album coup de cœur!! (comme celui de The War on Drugs)

Source de l’image : Vents Magazine