Shore: Les réflexions de Fleet Foxes

Le nouvel album de Fleet FoxesShore, est un voyage musical qui te mène à explorer les nouvelles chansons du groupe américain. 

Source : Pitchfork

Shore est le quatrième album du groupe où les chansons font du bien. Est-ce qu’il y a un thème particulier? Je ne suis pas certaine, mais le titre de ce nouvel opus peut être perçu comme une image où nous pouvons percevoir le bord de l’eau. Donc, celle-ci peut nous faire réfléchir à plusieurs questions : Qu’est-ce que l’on dépose sur la rive? Qu’est-ce que l’on veut laisser aller? De quoi n’avons-nous plus besoin? Est-ce le début d’une nouvelle étape?! Ce sont des questionnements auxquels nous pouvons penser à l’écoute de ce projet.

Le groupe indie folk nous mène à découvrir des pièces musicales qui s’écoutent bien. Aussi, elles peuvent faire penser aux chansons des groupes Half Moon Run, Mumford and Sons et The War on Drugs. Fleet Foxes est un groupe qui prend le temps de faire des chansons qui offre des petits cadeaux à chaque écoute.

Dans la chanson A Long Way Past the Past, une des paroles qui porte à réfléchir est :

«  And when the track goes cold
I’ll know that it’s true
That rebirth won’t work like it used to »

-A Long Way Past The Past

Donc, il faut laisser aller ce qui ne fonctionne pas et porter attention à ce qui est bien pour nous. Alors, c’est de se permettre de contempler et de constater ce qui nous apporte un sentiment de bien-être. Nous devons tenter du mieux possible de se débarrasser des éléments qui ne nous servent pas pour créer de l’espace pour le nouveau. Laisser de la place pour accueillir ce qui brille. Le passé reste à l’arrière et le moment présent est ce que nous devons vivre au maximum.

Mes coups de cœur sont Can I Believe You?, Featherweight, I’m Not My Season, Wading in Waist-High Water, Jara, A Long The Way Past the Past, etc.

Enfin, le quatrième album de Fleet Foxes peut s’écouter à tous moments, mais surtout lorsque nous voulons relaxer. Un album à ajouter à tes chansons style indie-folk.

Source de l’image : Wegow