L’univers magique de Tank and The Bangas

Le 6 juin dernier, le groupe Tank and The Bangas s’est s’arrêté à Montréal dans le cadre de sa tournée pour son nouvel album, Green Balloon

Première partie : Alfred Banks 

Source : Facebook

Alfred Banks est un rappeur en provenance de la Louisiane en Nouvelle-Orléans. Il fait de la musique depuis 10 années. Sa prestation, sa toute première à Montréal,était énergisante a bien commencé la soirée.  Il a fait la chanson Bless Your Soul dédiée à conjointe et a raconté plusieurs anecdotes au public. Alfred Banks était heureux d’être présent et il a souligné que la date du 6 juin est significative pour lui puisque cela fait 10 ans qu’il est un rappeur.

«  10 years that I’ve been an active rapper. It’s a moment. »

-Alfred Banks

Tank and The Bangas 

Les musiciens du groupe sont entrés sur la scène où nous pouvions voir 3 nuages suspendus du plafond. C’était une belle d’introduction musicale à la prestation. Ensuite, Tarriona Ball, chanteuse du groupe, est entrée sur scène vêtue d’un costume vert fluo qui avait l’apparence d’un ballon et qui ressemblait au costume noir que Missy Elliot portait dans son vidéo The Rain (Supa Dupa Fly).

Dès l’entrée de Tarriona Ball qui a une belle présence sur scène, nous pouvions ressentir la fébrilité dans salle. Nous allions faire une incursion dans l’univers magique de Tank and the Bangas. La première chanson présentée au public a été Quick

«  It’s good to see you. Welcome to the Green Balloon experience. »

-Tank and The Bangas

L’énergie du groupe est contagieuse. Les gens dans l’audience dansaient, chantaient et s’amusaient. La chanteuse du groupe porte plusieurs chapeaux: elle est une chanteuse, artiste de rap-hip-hop qui fait du slam et une chanteuse soul. Ses expressions faciales obnubilantes et la passion de son métier se transmettent au public lorsqu’elle s’exprime à l’audience soit en chantant ou même en discutant avec eux.

 L’univers coloré et magique du groupe de la Nouvelle-Orléans est rafraîchissant. La fusion de plusieurs styles musicaux comme le funk, soûl, rap, et jazz est réussie. Le groupe a chanté plusieurs chansons de leur plus récent projet Green Balloon comme Nice ThingsAntsDope Girl Magic et Smoke.Netflix.Chill.

Une énergie électrisante! Un premier arrêt pour le groupe à Montréal en espérant que ce ne soit pas le dernier.

Source de l’image : Live for Live Music

Merci Florence + The Machine!!!

Le 28 mai dernier, le groupe britannique, Florence + The Machine, s’est arrêté à Montréal dans le cadre de sa tournée pour son plus récent album High as Hope.

La première partie a été consacrée à Dev Hynes mieux connu sous son nom d’artiste Blood Orange. Il fait de la musique r&b/soul. 

Source de l’image : Pitchfork

Negro Swan, son plus récent album est sorti en 2018. Sa performance m’a fait redécouvrir ses chansons, mais selon moi, le spectacle aurait été plus intéressant dans une petite salle. 

Florence + The Machine 

Source de l’image : NME

Les musiciens sont entrés un à la suite de l’autre sur scène pour prendre leur place et ensuite, Florence a fait son entrée gracieusement. 

Les deux premières chansons qu’elle a faites son June et Hunger

Il y avait un sentiment de calme dans le Centre Bell. L’audience ne faisait pas beaucoup de bruit ce qui nous permettait de bien entendre les paroles et de vivre des moments magiques avec le groupe.

Ensuite, Florence a dit :

“Hello Montreal. We are Florence + The Machine. Would you like to dance with us?”

Florence Welch

C’est à ce moment qu’elle a demandéà toutes les personnes présentes de fermer leurs cellulaires et de vivre le moment avec le groupe. 

Florence a mentionné qu’elle sentait une belle énergie dans la salle et qu’elle présageait une bonne soirée. De plus, elle a partagé qu’elle elle vit de l’anxiété. Heureusement, le fait de performer devant un public agit comme thérapie ce qui l’aide.

«  Every night it has helped me so much »

-Florence Welch

Après, elle a chanté South London Forever, une chanson en hommage à South London, où elle a grandi. Donc, lors de sa prestation, elle a demandé à l’audience de se tenir les mains. Quel beau moment. Un moment d’union et de beauté.

Le groupe a présenté plusieurs chansons de High as Hope comme 100 years, PatriciaSky Full of Song sans oublier les autres chansons de son répertoire comme Shake It OffWhat Kind Of ManModeration et Dog Days Are Over

La présence de Florence Welch est puissante. Elle était libre. Elle dansait, sautait, chantait et surtout elle vivait le moment présent.

Merci Florence pour ce moment! C’est un spectacle dont je vais me rappeler très longtemps! 

Florence + The Machine est un groupe à voir en spectacle pour l’énergie, l’amour qu’il transmet à son public et surtout la beauté et la présence de la chanteuse, Florence Welch. 

Source de l’image : Coup de Main

Prateek Kuhad : la beauté de la musique folk

Prateek Kuhad s’est s’arrêté à Montréal le 2 avril dernier pour faire une prestation à la salle Le Ministère.

Il est arrivé seul sur scène avec sa guitare et s’est placé du côté droit de la scène. Il ms’est présenté au public puis a joué 100 Words et with you/for you, deux chansons de son plus récent projet cold/mess (lien).Ensuite, sesdeux musiciens sont montés pour l’accompagner. La pièce qui a suivi est did you/fall apart. Le public était si captivé qu’on n’entendait pas un son en provenance de l’audience. À la fin de cette chanson, Prateek Kuhad a dit au public :

«  Everybody is alright? I don’t know it’s so quiet »

-Prateek Kuhad

Oui, le silence puisque le public était à l’écoute et attentif. Il s’agissait pour moi d’une forme de respect envers l’artiste pour ne pas briser la belle énergie qui régnait dans la salle. 

Aussi, à quelques moments, il manquait d’interaction entre Prateek Kuhad et son public. Les chansons ont défilé les unes après les autres sans trop de réactions de la part de son audience montréalaise.

Il a présenté des chansons comme Go et Cold/Mess qui semblent avoir beaucoup plu au public. Kuhad a fait un survol tousses projets (In Token and Charms, cold/mess et d’autres chansons). Il a même fait des pièces musicales de son pays natal l’Inde. Malheureusement, je ne comprenais pas les paroles, mais la sonorité des chansons m’a fait apprécier ces chansons. La musique est un langage universel.

Première partie : Reno McCarthy

Pour ce qui est de la première partie du spectacle, elle a été faite par le chanteur montréalais Reno McCarthy. Sa voix résonnait dans les quatre coins de la salle du Ministère. Le public  était attentif était à ces paroles et ily avait une belle ambiance dans la salle de spectacle. La beauté des premières parties de spectacle est de découvrir des artistes comme cet artiste local de Montréal Reno McCarthy. Je continuerai assurément à suivre sa carrière musicale.

Finalement, la performance de Prateek Kuhad était bien. C’est un artiste à découvrir si tu aimes la musique folk!

Source de l’image : Live Mint