Une conversation avec Emily Georgia

Emily Georgia est une chanteuse-compositrice originaire de Pittsburgh aux États-Unis ayant étudié dans différents collèges comme l’Université de New York (NYU) et l’Université de Pittsburgh.

Source : Emily Georgia

Si tu aimes la musique qui fusionne les sons comme le r&b/hip hop/ pop, je pense que cette découverte musicale est pour toi.

J’ai eu l’opportunité de lui posé quelques questions. Donc, voici les éléments importants de notre conversation.

Début du parcours musical 

  • Elle parle 4 langues : espagnol, italien, anglais et portugais.
  • Emily chante depuis qu’elle a 13 ans et elle a commencé à écrire des chansons à l’âge de 14 ans.
  • Au collège, elle passait son temps à écrire de la musique.
  • Elle a déménagé de Pittsburgh (sa ville natale) vers New York pour se consacrer à ce qu’elle voulait faire. Elle y passé deux 2 ans.

« I was spending most of my time writing music ». – Emily Georgia

  • De retour à Pittsburgh, elle a passé beaucoup de temps en studio et elle a fait des spectacles.

Les chansons d’Emily Georgia

  1. New York City
  • Il s’agit d’un hommage à la ville de New York. Elle l’a écrite quand elle y a emménagé.
  • Alors qu’elle était en plein questionnement, la ville de New York lui a permis de sortir de sa zone de confort et faire de créer de la musique.
  1. No Rebound 
  • Signification de la chanson : lorsque tu es jeune et que tu es déterminé à poursuivre tes rêves, les gens te regardent d’une drôle de manière (look down on you).
  • Elle a utilisé la relation comme une métaphore pour montrer aux gens qu’elle n’est pas un “rebound”.
  • Beaucoup de personnes peuvent s’identifier à cette chanson : ceux qui ont été victimes d’intimidation, ceux qui pensent qu’ils ne veulent pas faire réaliser leurs projets/leurs rêves.

Processus créatif

  • Il peut se faire de plusieurs manières : il lui arrive de simplement prendre sa guitare et d’écrire des chansons.
  • Elle le fait de manière acoustique. Sinon, elle prend le temps de s’asseoir puis d’écrire des mélodies. C’est ainsi qu’elle crée le message de ses chansons.
  • Recevoir un rythme/un beat d’un producteur et voir ce que cela représente pour elle. Ensuite, elle enregistre la chanson au studio.
  • Emily écoute des chansons d’artistes qu’elle admire et s’en inspire.

Messages de ses chansons 

  • Un message de positivité

«  I want people to feel good »  – Emily Georgia

  • Elle mentionne qu’en tant qu’artistes/chanteurs « nous avons la responsabilité de mettre des messages positifs. Nous pouvons faire une différence dans le monde ».

Inspirations musicales 

«  I’m inspired by people who are following their passions and are staying true to themselves regarding what society is saying. »  – Emily Georgia

Dans les 5 prochaines années

  • Continuer à faire de la musique et toucher le plus de gens possible.
  • Collaborer avec davantage de gens.

«  Live the best possible life and create music » – Emily Georgia

Artiste

  • Je suis différente des autres artistes.
  • Les artistes qu’elles écoutent et qui l’inspirent sont Dua Lipa, Taylor Swift (new material) Lorde – de la musique qui permet aux gens dedanser et bouger!

 Un album ? 

  • Non pas pour le moment mais dans le futur oui.
  • Elle a beaucoup de singles.
  • Travaille sur des vidéos.
  • Elle préfère sortir des singles pour le moment.

Été 2018

  • Sortir du nouveau matériel.
  • Faire des spectacles.

Finalement, Emily Georgia est une artiste indépendante qui aimerait créer de la musique dans les 3 autres langues qu’elle maitrise (l’espagnol, l’italien et le portugais).

Pour plus d’informations sur Emily Georgia :

Source de l’image: Emily Georgia 

Reputation : une nouvelle Taylor Swift ?

Le nouvel album de Taylor Swift Reputation est son sixième. Ce nouveau projet musical démontre une évolution musicale de la chanteuse.

J’étais habituée d’écouter la country et la pop auxquelles Taylor Swift nous a habitué, mais cet album a des sonorités qui s’apparentent à la pop avec des beats lourds. Les producteurs avec qui elle a collaboré sont Jack Antonoff, membre des groupes The Bleachers x Fun puis Max Martin et  Shellback qui ont travaillé avec plusieurs artistes de musique pop.

REputation

La première chanson de l’album … Ready for it?, donne le ton à l’album. Dès les premières notes, nous pouvons constater que le son est totalement différent de ce qu’elle a fait auparavant.

Est-ce vraiment une nouvelle Taylor Swift ou plutôt une femme de 28 ans qui nous démontre qu’elle évolue ?

Dans la chanson Look What You Make Me Do, elle dit :

« I’m sorry, the old Taylor can’t come tot he phone right now… Why? Oh,’cause she’s dead » 

– Taylor Swift

Dans le vidéo, nous pouvons la voir laisser les «  old Taylor »  ainsi que les différents styles qu’elle a eus au cours des dernières années.

Elle les laisse à l’arrière pour montrer la femme qu’elle est devenue aujourd’hui.

Donc, cette chanson démontre qu’elle se renouvelle. Elle ose avec du beat lourd et des touches de hip-hop. Elle évolue musicalement mais je dois m’y habituer puisque je suis habituée d’écouter une Taylor qui a fait de la country et de la pop.

End Game, la chanson avec Future et Ed Sheeran aurait dû se faire sans les deux artistes. J’aime écouter leurs chansons respectives mais je trouve qu’ils enlèvent à la beauté de la chanson. Je trouve qu’on n’entend pas trop bien Ed Sheeran dans la chanson. End Game est totalement à l’opposé de leur duo sur l’album Red. De plus, Future aurait peut-être pu collaborer sur …Ready for It? où même faire un remix à la chanson I did something bad. (Des idées que je lance comme ça). En l’écoutant, elle ressemblait par moment au rythme de Thunder du groupe Imagine Dragons.

Aussi, Taylor Swift raconte des histoires avec simplicité.

New Year’s Day est la dernière chanson qui nous ramène aux balades qu’elle fait avec son piano.

Cet album serait-il un message qu’elle lance à ses « haters » pour leur dire « Je suis présente et là pour rester » ?

Finalement, Reputation démontre une Taylor Swift qui a évolué et qui prend sa place dans le monde de la musique. Cet album démontre qu’elle n’a pas peur d’oser et d’être elle-même.

Source de la photo de couverture : Radionz